Prasat Hin Phanom Rung ปราสาทหินพนมรุ้ง

Le Prasat Hin Phanom Rung est l’attraction touristique majeure de la province de Buriram. Par son cadre enchanteur, sa longue allée qui vous mène au sanctuaire et sa bonne préservation, Phanom Rung est un incontournable lors d’une visite de la région Isan.

Posé au sommet d’une colline à la végétation luxuriante, un ancien volcan, ces vestiges restaurés de l’ancien Empire Khmer, âgé de plus d’un millénaire pour certaines parties, sont les plus importants de Thaïlande en compagnie du site de Phimaï.

Dédié au dieu Shiva, la construction du complexe tel qu’il se visite de nos jours s’est étendue sur près de trois siècles, les plus anciennes parties remontant à la fin du IXe ou au début du Xe siècle de notre ère.

L’aspect le plus spectaculaire, le Prasat (ปราสาท), soit la monumentale tour centrale ressemblant à celle des temples d’Angkor, date plutôt du XIIe siècle.

A mon humble avis, un tel site vaut la peine d’être exploré avec un guide compétent qui saura vous expliquer les détails historiques et commenter les différents ornements et sculptures. Néanmoins, si vous êtes seul et ne savez pas où focaliser votre attention, voici quelques aspects importants de l’architecture des lieux.

Petite visite illustrée

Vous ne pourrez pas la manquer, l’une des singularités du Phanom Rung est son allée en pierre de latérite, longue de 160 mètres, vous menant au premier escalier monumental bordé de Nagas, les serpents protecteurs à plusieurs têtes.

Au départ de cette allée, en haut des escaliers, vous bénéficiez d’un panorama remarquable sur le sanctuaire.

Allée en latérite

L’allée en latérite de 160 mètres de long

Allée en latérite

Un second escalier dans la continuité de l’allée, en montée cette-fois-ci, vous mène à un gopura, c’est-à-dire l’un des quatre passages permettant de franchir le mur d’enceinte qui entoure le sanctuaire.

Escalier d'un temple khmer

L’escalier montant au sanctuaire

Prasat Hin Phanom Rung

L’allée vue depuis le gopura

Dès l’entrée de ce Gopura, vous pourrez contempler un magnifique linteau, le premier d’une longue série. Une fois franchie cette étape, vous faites directement face au mandapa qui vous mène jusqu’au cœur du sanctuaire.

Ce mandapa accueille, au dessus de sa porte d’entrée, l’un des plus précieux linteaux du complexe, représentant la divinité Vishnou allongé.

Subtilisé par des malandrins dans les années 60, il fut identifié plus tard à l’institut des arts de Chicago, puis ramené en Thaïlande après un intense engouement médiatique. Malgré son relatif délabrement et son long périple, ce linteau siège dorénavant à son emplacement originel depuis 1988.

Au dessus de ce linteau, sur le fronton, il s’agit d’une représentation de la divinité Shiva dansant, plus précisément son épithète nommé Nataraja.

Vous pourrez par ailleurs observer d’autres linteaux et bas-reliefs sculptés à même les blocs en grès sur la plupart des frontons du sanctuaire central, ainsi qu’à l’intérieur, les plus significatifs ayant leur propre panneau informatif.

Prasat Hin Phanom Rung

Le gopura en haut des escaliers

Mandapa

Le mandapa vu de côté

Vishnou allongé et Shiva dansant

Le célèbre linteau représentant Vishnou allongé. Au dessus, il s’agit de Shiva dansant

Au cœur du Prasat se trouve toujours un Lingam (ศิวลึงค์ – Siwalung), c’est-à-dire une pierre d’apparence phallique représentant Shiva et plus généralement la fertilité, source de la vie.

Il est accompagné comme il se doit par Yoni (โยนี – Yoni), l’organe génital féminin, symbole de l’énergie féminine dans l’hindouisme.

Mandapa suivi du Prasat

Le mandapa suivi du Prasat

Lingam et Yoni

Au coeur du Prasat, le Lingam et le Yoni

Un édifice intéressant dans la cour du Phanom Rung est le modeste monument appelé Prang Noi (ปรางค์​น้อย​), qui daterait lui de la fin du Xe ou début du XIe siècle, soit plus ancien que la tour principale.

Édifié en grès selon le style baphuon, il possède un superbe fronton sculpté en bas-relief qui représente Krishna soulevant une montagne sacrée du nom de Goverdhana.

Prang Noi (ปรางค์น้อย)

Le Prang Noi (ปรางค์น้อย), daté de la fin du Xe ou début du XIe siècle

Prang Noi (ปรางค์​น้อย)

Linteau et fronton du Prang Noi, sculpté en bas-relief

Le Prasat Hin Phanom Rung est également connu pour son phénomène solaire qui intervient quatre fois par an. Pendant ces périodes, au moment du soleil levant ou couchant, le soleil traverse toutes les portes du complexe alignées dans un même axe.

Toutefois, ne comptez pas être seul pour cet événement, ce qui d’après-moi gâche un peu la magie des lieux qui provient du fait de visiter ce temple lorsqu’il y a peu de monde.

Prasat Hin Phanom Rung

Toutes les portes sont parfaitement alignées

L’entrée dans ce Parc historique vous en coutera 100 bahts, ou 150 bahts couplé avec la visite de Muang Tam (เมืองต่ำ), un autre magnifique temple khmer à seulement huit kilomètres de là.

Coordonnées GPS: N 14°31’57 E 102°56’44

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดหนองบัวเจ้าป่าปราสาทหนองบัวราย