Prasat Hin Phimai ปราสาทหินพิมาย

Au sein du Parc historique de Phimai, situé dans la province de Nakhon Ratchasima, se trouve le plus vaste vestige de l’Empire Khmer sur le territoire thaïlandais et l’un des plus grands sanctuaires bouddhistes du pays.

Magnifique temple de bouddhisme Mahayana, le Prasat Hin Phimai (ปราสาทหินพิมาย) est un complexe religieux édifié entre le XIe et XIIe siècle, puis agrandi au XIIIe siècle, au cœur de la ville de Phimai, bordant la rivière Mun (แม่น้ำมูล).

A mon sens, malgré son isolement relatif, il fait parti des incontournables si vous visitez la région Isan. Si le transport pour s’y rendre peut rebuter au premier abord, dites-vous qu’à l’époque de longues journées étaient nécessaires pour rejoindre depuis Phimai le centre de l’empire, à Angkor.

De nos jours, des bus rejoignent la sympathique ville de Phimai depuis Khorat tout au long de la journée, pour une heure de trajet.

Petite visite illustrée

Lors d’une visite classique, vous entrez dans le parc puis franchissez un parvis gardé par des Nagas. Vous pénétrez ensuite à l’intérieur du premier gopura, des immenses édifices de forme cruciforme vous rapprochant du monde des divinités.

entrée du temple de Phimai

Vue depuis le musée à l’entrée du parc

Allée protégé par des Nagas

L’allée protégé par des Nagas vous conduit au premier gopura

Dans ce gopura, qui se prolonge sur les côtés par de courtes galeries, vous serez impressionné par les larges colonnes en grès.

Il faut savoir qu’il y a quatre gopuras similaires, ceux situés sur les côtés est et ouest possédant un charme particulier grâce aux arbres qui les surplombent et au fait que personne ne semble s’y attarder.

gopura

L’entrée du gopura au sud du complexe

colonnes en grès

Intérieur du gopura et ses colonnes en grès

gopura d'un temple khmer

Le gopura au nord du complexe

Une fois traversée le gopura, vous faites directement face à une longue allée qui vous mène au Prasat principal (ประสาทประธาน), entouré par un mur d’enceinte entrecoupé par quatre nouveaux gopuras, mais de tailles plus modestes que ceux que vous venez de franchir.

temple de phimai

Vue sur le sanctuaire principal et son mur d’enceinte depuis la sortie du gopura côté sud

Après avoir franchi le second gopura, vous être maintenant face au Mandapa suivi du Prasat principal en grès et à deux plus modestes sur les côtés, bâtis en latérite.

De ces deux-là, seul celui sur votre droite est en état d’être visité. Il accueille une statue qui représenterait le célèbre souverain khmer Jayavarnam VII.

Statue de Jayavarnam VII

La statue de Jayavarnam VII dans le Prasat en latérite

Quant au Prasat principal, construit en grès et pointant vers un axe sud-est, soit approximativement la direction d’Angkor, il est magnifique, tant par ses proportions que les innombrables détails de ses ornements.

A l’intérieur, sombre comme un vieux château fort, le Mandapa vous mène au cœur du sanctuaire où siège un bouddha en grès protégé par le serpent protecteur nommé Mucalinda.

temple de Phimai

Le Mandapa, à peine visible, suivi du Prasat principal

Mandapa

Le Mandapa précède le Prasat

temple khmer

Au cœur du sanctuaire

Statue du Bouddha protégée par Mucalinda

Statue du Bouddha protégée par le serpent Mucalinda

Durant votre visite, vous serez ébahi par les frontons et les linteaux en grès sculptés en bas-reliefs, témoignages vivants de l’art khmer dans toute sa splendeur.

Ainsi, à l’instar du Wat Phratom Chedi (วัดพระปฐมเจดีย์), ou du Wat Mahathat à Sukhothaï, je vous conseille d’être accompagné par un guide compétent pour visiter ce Parc historique.

A mon sens, cela vaut la peine car cela vous permettra de comprendre la disposition des différents édifices et leur rôle religieux, et surtout d’avoir un bon aperçu des histoires et personnages présents sur les linteaux et bas-reliefs disséminés sur les bâtiments.

bas-relief khmer

Linteau et fronton sculpté en bas-relief sur le Mandapa

Si vous ne trouvez pas de guides et souhaitez mieux comprendre l’histoire du lieu et ses multiples personnages, vous pouvez commencer par visiter le petit musée situé sur la droite après l’entrée du parc. Il explique, en anglais, de manière assez précise, les différents édifices et leur histoire.

Vous y trouvez également des prospectus en français dont proviennent la majorité des informations de cette courte description.

Le prix d’entrée de ce parc historique est fixé à 100 bahts pour les étrangers.

temple de phimai

Le sanctuaire vue depuis le côté est

Coordonnées GPS: N 15°13’8 E102°29’41

Temples à découvrir
วัดพระนารายณ์มหาราช