Prasat Muang Tam ปราสาทเมืองต่ำ

A seulement huit kilomètres au sud du Prasat Hin Phanom Rung (ปราสาทหินพนมรุ้ง), le Prasat Muang Tam est un autre vestige khmer d’importance en terre d’Isan, plus précisément dans la province de Buriram.

Moins impressionnant à première vue que son voisin en pleine nature, Prasat Muang Tam est quant à lui situé en plaine, au bord d’un immense réservoir, appelé un baray, ou un Baraï en thaïlandais (บารายเมืองต่ำ), long d’environ un kilomètre pour 500 mètres de large.

บารายเมืองต่ำ

Le baray (บารายเมืองต่ำ)

Baray Muang Tam

Allée le long du baray

Ces vestiges de Muang Tam ne sont pas fondamentalement moins importants que ceux du Phanom Rung mais ils expriment une disposition et un style architectural différent.

Tel qu’on peut en apprécier les vestiges de nos jours, Prasat Muang Tam, édifié au XIe siècle, est ainsi marqué par le style Baphuon.

Une courte visite illustrée

Pour accéder au cœur du sanctuaire, il faut d’abord franchir l’une des quatre entrées, des gopuras de forme cruciforme édifiés en grès. Ils vous conduisent alors dans un vaste espace de forme carré où vous noterez la présence de quatre bassins en forme de L, épousant la ligne du second mur d’enceinte.

Muang Tam

Allée vers l’entrée du temple

gopura principal

Le premier gopura à franchir

Mur d'enceinte en latérite

Premier mur d’enceinte en latérite sur les côtés du gopura

Prasat Muang Tam

Le second gopura prolongé sur ses côtés par un mur d’enceinte, vu depuis le premier gopura

Prasat Muang Tam

Bassin en forme de L dans l’espace carré

Prasat Muang Tam

Second mur d’enceinte en grès et gopura au fond

Depuis le premier gopura, le deuxième mur d’enceinte reste donc à franchir, ponctué une nouvelle fois de quatre gopuras, permettant l’accès au cœur du sanctuaire. Ces quatre gopuras sont par ailleurs prolongées par de courtes galeries.

galerie du gopura

Une courte galerie du second gopura

Distinct sur ce point de Phanom Rung, le sanctuaire prend la forme de cinq tours en brique posées sur des bases en latérite. Elles font face à deux librairies, appelées des Bannalaï (บรรณาลัย) en thaïlandais.

Dédiée en premier lieu à la divinité Shiva précise un panneau informatif, la tour principale s’est écroulée, tandis que les quatre restantes furent renforcées pour tenir debout.

Prasat Muang Tam

Les cinq tours-sanctuaires vues depuis le second gopura

Prasat Muang Tam

Deux tours sanctuaires avec leurs linteaux toujours en place

Les bas-reliefs du complexe

L’un des aspects marquants de ces tours, et plus généralement du complexe de Prasat Muang Tam, sont les linteaux et les frontons de style Baphuon, la majorité en bons états et illustrant des scènes et des divinités variées.

Dans cette optique, Prasat Muang Tam dénombrent plus de linteaux dignes d’intérêts que le complexe de Phanom Rung. En voici un court florilège.

Linteau et fronton sculpté en bas-relief

Linteau et fronton sculpté en bas-relief

Linteau khmer

Linteau sculpté en bas-relief

Linteau khmer de style Baphuon

Bien que les principaux bas-reliefs soient indiqués et décrits en anglais sur place, la présence d’un guide à vos côtés serait un atout indéniable pour mieux comprendre certaines subtilités architecturales et les histoires détaillés de ces sculptures millénaires.

Moins visité que le Prasat Phranom Rung ou le célèbre temple de Phimai, Prasat Muang Tam reste un temple khmer exceptionnel qu’il serait dommage de ne pas visiter lors d’un séjour dans la région Isan.

Coordonnées GPS: N 14°29’52 E102°59’0

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดป่าเขาน้อยกุฏิฤๅษีบ้านโคกเมือง