Wat Mani Chan วัดมณีจันทร์

Avec son voisin le Wat Hong (วัดหงษ์), le Wat Mani Chan est un temple à découvrir dans le district pittoresque et authentique de Phuttaisong (อำเภอพุทไธสง), au nord-ouest de la province de Buriram.

Le Wat Mani Chan se distingue par son Ubosot. A l’origine construit entre 1939 et 1941, il fut joliment restauré dans les dernières années selon une méthode unique en Thaïlande.

Le résultat parle de lui-même. Sur son contour, les murs sont décorés par des morceaux de miroirs colorés formant des personnages puis des scènes entières, chaque façade illustrant une thématique.

Wat Mani Chan

Sur la façade arrière par exemple, vous reconnaitrez le roi Rama IX et la dévotion de ses sujets.

Wat Mani Chan

Le roi Rama IX et la reine Sirikit

Sur le côté nord, c’est le monastère qui est illustré et la vie locale, avec son lot de festivals animés.

Temple Phutthaisong

Wat Mani Chan

Wat Mani Chan

Mosaïque en verre

Près de l’entrée de l’Ubosot est représenté l’enfer bouddhique à travers des séances de tortures et des créatures étranges.

Ce qui est étonnant ici est le fort contraste, les miroirs colorés étant plaisant à l’œil, mais les scènes représentées visent à effrayer, ou du moins interloquer.

วัดมณีจันทร์

Wat Mani Chan

Mosaïque en verre

L’intérieur n’avait pas été restauré fin 2017, et seuls les bouddhas originaux étaient placés sur l’autel.

Wat Mani Chan

Bon à savoir, l’inspiration des miroirs colorés formant des personnages vient sans doute du Laos, plus spécifiquement du palais royal de Luang Prabang, aujourd’hui reconverti en musée, et d’un pavillon du Vat Xien Thong (ວັດຊຽງທອງ), le temple emblématique de l’ancienne capitale au million d’éléphants (Royaume de Lan Xang).

Coordonnées GPS : N 15°32’9 E103°0’39

Temples à découvrir

Commentaires

*

ปราสาทโคกงิ้ว