Wat Ratchasittharam Ratchaworawihan วัดราชสิทธารามราชวรวิหาร

Temple de second rang royal de la tradition de la forêt situé dans la partie Thonburi de Bangkok, près du Wat Arun (วัดอรุณ), le Wat Ratchasittharam s’inscrit dans la lignée des temples de la capitale imposant d’emblée leur stature et leur histoire.

Nommé Wat Ratchasittharam et restauré par le souverain Rama III, ce monastère fut fondé sous le règne de Rama I, à la fin du XVIIIe siècle, en lieu et place d’un temple plus ancien nommé Wat Phlap (วัดพลับ).

A l’époque de Rama I, le Wat Ratchasittharam était l’un des premiers temples de la nouvelle capitale Bangkok, devenant même le lieu de résidence du patriarche suprême Phra Ajan Suk (พระอาจารย์สุก) lors du règne de Rama II.

A l’image de ses prédécesseurs, le roi Mongkut (Rama IV) vint y apprendre les rudiments de la méditation et de la vie monastique.

Salle d’ordination

L’Ubosot est entouré d’un mur d’enceinte parsemé de sanctuaires installés dans des maisonnettes blanches. A l’instar du Wat Suthat (วัดสุทัศน์) ou du Wat Pho (วัดโพธิ์), les abords présentent des statues en pierre.

Wat Ratchasittharam Ratchaworawihan

Vers l’Ubosot

Wat Ratchasittharam

Wat Ratchasittharam Ratchaworawihan

Sanctuaires autour de l’Ubosot

Wat Ratchasittharam

Les peintures murales de l’Ubosot évoquent la vie du Bouddha et sa vie antérieure. Elles sont paraît-il exquises, mais cette salle d’ordination est rarement ouverte pour les admirer, même le week-end.

Viharn

A l’extérieur du cloitre, sur le côté nord et face à des stupas secondaires couleur bordeaux, deux Viharn sont placés parallèlement.

Le plus excentré est surprenant par son intérieur en marbre.

Ces murs de pierres présentent des lithographies aux couleurs dorées sur fond rouge illustrant les vies antérieures du Bouddha, les jatakas.

Temple Thonburi

Premier Viharn

Wat Ratchasittharam Ratchaworawihan

La salle est en marbre

En point d’orgue, l’autel accueille un bouddha nimbé sculpté dans du quartz vert, une variété nommée aventurine.

Par ses traits du visage, il s’agit d’une réplique du bouddha du temple de la Mahabodhi, en Inde.

Wat Ratchasittharam

bouddha en aventurine

La pièce compte également deux empreintes du Bouddha.

Empreinte bouddha

Le second Viharn, soit l’édifice entre le précédent Viharn et l’Ubosot, est plus sobre par ses décorations.

S’il est ouvert à votre passage, vous pourrez y admirer un bouddha de style sukhothai, à priori coulé en bronze.

วัดราชสิทธารามราชวรวิหาร

Second Viharn

Wat Ratchasittharam Ratchaworawihan

Coordonnées GPS: N 13°44’13 E100°29’04

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดหลวงพ่อโอภาสีวัดทอง บางพลัด