Wat Tham Thong Charoentham วัดถ้ำทองเจริญธรรม

Proche du Wat Ban Mung (วัดบ้านมุง), au sud-est de la province de Phitsanulok, le Wat Tham Tong Charoentham, aussi connu sous le nom de Wat Tham Lot (วัดถ้ำลอด), est situé au pied d’un mont karstique comme il en existe beaucoup dans le périmètre.

Cette colline diffère toutefois de celle abritant le Wat Ban Mung car elle est relativement solitaire, l’un des derniers reliefs avant les plaines rizicoles de la province de Phichit, plein ouest.

วัดถ้ำทองเจริญธรรม

L’approche du temple, la grotte passe sous cette montagne

Le monastère en tant que tel est simple mais la grotte rattachée, connue sous le nom de Tham Lot (ถ้ำลอด), est renommée dans les environs et revêt un caractère sacré.

Elle diffère cependant d’autres cavités pour deux raisons. La première est que l’entrée, chose rare dans la région, est peuplée d’une colonie de macaques, même s’ils peuvent se faire discret lors des grandes chaleurs. Ils ont alors tendance à se dissimuler dans les branches et racines de l’immense arbre qui agrippe la paroi rocheuse.

Wat Tham Thong Charoentham

Le sanctuaire à l’entrée de la grotte

Wat Tham Thong Charoentham

Les singes se plaisent à arpenter les racines

La deuxième raison de l’originalité de cette grotte est qu’elle est traversée par un cours d’eau. Pendant la saison sèche, comme sur les photos, l’eau est absente, mais une fois la mousson arrivée, la grotte peut devenir impraticable et fort dangereuse. A ne surtout pas explorer dans ce cas-là!

Lorsqu’il est possible, vous pouvez alors pénétrer dans cette grotte-rivière et la traverser de part en part, sur une centaine de mètres. Sans éclairages, vous apercevez tout de même constamment la sortie, et donc un filet de lumière de chaque côté. Aspect agréable, cette grotte bénéficie d’une brise rafraichissante en permanence.

Wat Tham Thong Charoentham

L’entrée de la grotte, on aperçoit les traces de la rivière, asséchée ce jour-là

 วัดถ้ำทองเจริญธรรม

Grotte thailande

La courte visite consiste à traverser la montagne de part en part

Wat Tham Thong Charoentham

L’entrée de la cavité par l’autre versant

Par ailleurs, près de l’entrée principale, là où vivent les singes, une autre faille rocheuse fait office de sanctuaires et de nombreux bouddhas sont exposés, puis tapissés de feuilles d’or par les nombreux fidèles qui viennent faire acte de mérite.

Wat Tham Thong Charoentham

Sanctuaire dans une deuxième faille de la roche

Coordonnées GPS: N 16°31’7 E100°40’4

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดจุฬามณี พิษณุโลกวัดราชคีรีหิรัญยาราม