Sala Kaeo Ku ศาลาแก้วกู่

Sala Kaeo Ku, aussi orthographié Sala Kaew Ku et surnommé Wat Khaek (วัดแขก) par les locaux, est un parc religieux près de Nong Khai.

Par son originalité, Sala Kaeo Ku mérite une ballade, de préférence tôt le matin pour éviter les grosses chaleurs.

Réalisé dans ses grandes lignes à partir de la fin des années 70 par un artiste à l’aura mystique nommé Bunluea Surirat (บุญเหลือ สุรีรัตน์), les lieux réunissent les croyances et les mythes religieux peuplant ses contrées.

Sur place, le bâtiment blanc est la Sala en tant que telle. Elle abrite des centaines de statues et plusieurs sanctuaires sur différents étages, dont l’un est dédié à Bunluea Surirat.

Sala Kaeo Ku

Sala blanche

L’aspect intéressant des lieux se concentre toutefois vers les sculptures en béton disséminées dans le parc, représentant des croyances ou des personnages issus du bouddhisme et de l’hindouisme.

Par la quantité des statues, Sala Kaeo Ku se visite idéalement en compagnie d’un guide local, un atout indéniable afin de comprendre le sens de chaque scène.

Sala Kaeo Ku

Sala Kaeo Ku

L’originalité des lieux n’est toutefois pas les personnages représentés ou même les histoires et les idées qu’elles évoquent, puisqu’elles se retrouvent dans beaucoup de monastères.

Ce qui fait du Sala Kaeo Ku un lieu hors du commun est la patte de l’artiste et le style de ses sculptures. Par leur visage, leur quantité, leur accoutrement et leurs proportions, elles sont uniques en Thaïlande.

Sala Kaeo Ku

Rahu

Sala Kaeo Ku

ศาลาแก้วกู่

Sala Kaeo Ku

Sala Kaeo Ku

A mon sens, la statue emblématique est celle représentant le Bouddha protégé par le serpent Mucalinda à la suite de son éveil spirituel.

Le serpent recouvre totalement le Bouddha afin de le protéger du déluge afin qu’il puisse continuer à méditer en paix. C’est une posture habituelle en Thaïlande.

Vous la retrouverez par exemple sur de nombreux bouddhas importants du royaume, comme au Wat Pho Si (วัดโพธิ์ศรี), dans la province de Singburi, dans la grotte du Wat Tham Suwan Khuha (วัดถ้ำสุวรรณคูหา) à Nong Bua Lamphu, et même au Wat Pho (วัดโพธิ์) à Bangkok.

Au Sala Kaeo Ku toutefois, cette statue est impressionnante, presque hypnotique, puisque le fameux serpent et ses sept têtes mesure plus de vingt mètres de haut, alors que le bouddha méditant est représenté tout petit sur le corps tortillé du reptile.

ศาลาแก้วกู่

Mucalinda

Bouddha protégé par Mucalinda

Bon à savoir, si vous traversez le fleuve pour rejoindre le Laos, vous pourrez visiter le Buddha Park, un parc similaire fondé par le même Bunluea Sirirat, avant qu’il ne s’enfuie du Laos sous la menace communiste et fonde Sala Kaeo Ku à Nong Khai.

Coordonnées GPS: N 17°53’15 E102°46’54

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดหินหมากเป้ง