Wat Thep Phon Pradittharam วัดเทพพลประดิษฐาราม

Dans la province de Nong Khai, proche du Mékong et de l’énigmatique Wat Ko Soei Khet (วัดโกเสยเขต), le Wat Thep Phon Pradittharam héberge des vestiges d’une ancienne cité nommée Wiang Kuk (เวียงคุก), de nos jours le nom du sous-district.

Ces vestiges prennent la forme de deux superbes stupas en briques, hauts d’une bonne vingtaine de mètres. Ils sont par ailleurs similaires, voire quasi identiques, autant par leurs dimensions, leurs formes, que leurs ornements respectifs.

Le premier est situé directement à la suite de l’Ubosot moderne alors que le second est légèrement isolé.

Par le fait qu’ils soient tous les deux installés au milieu d’une épaisse végétation où l’humidité règne en maître, la nature tend à reprendre ses droits et les recouvre au fil du temps d’herbes et de fleurs, voire d’épaisses racines annonçant la naissance prochaine d’un arbre.

Difficile toutefois de donner plus de précisions sur l’ancienneté et l’histoire de ces stupas étant donné qu’il n’y a absolument aucune information sur place.

Wat Thep Phon Pradittharam

Ubosot moderne suivi d’un des deux stupas

Wat Thep Phon Pradittharam

Wat Thep Phon Pradittharam

Wat Thep Phon Pradittharam

Stupa historique à Nong Khai

Le second stupa du temple

Entre ces deux stupas, une Sala Kan Parian (ศาลาการเปรียญ) est un autre édifice intéressant du Wat Thep Phon Pradittharam. Cette salle vaste, constamment sombre malgré toutes les fenêtres grandes ouvertes, abrite sous sa charpente complexe un imposant bouddha de plusieurs mètres d’envergure.

Wat Thep Phon Pradittharam

bouddha dans la Sala Kan Parian

Coordonnées GPS: N 17°47’54 E102°40’10

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดโกเสยเขตวัดไทย