Wat Si Sumang วัดศรีสุมังค์

Si le centre-ville de Nong Khai ne possède pas de monastères aussi flamboyants et démesurés que d’autres villes du royaume, plusieurs temples hébergent des bouddhas magnifiques et historiques.

C’est le cas par exemple du Wat Sisaket (วัดศรีษะเกษ), du Wat Yot Kaeo (วัดยอดแก้ว), ou encore du Wat Pho Chai (วัดโพธิ์ชัย) qui abrite le bouddha le plus célèbre de la province, Luang Po Phra Sai (หลวงพ่อพระใส).

Près du fleuve Mékong, le Wat Si Sumang héberge également un bouddha sacré.

Connu sous le nom de Luang Po Si (หลวงพ่อ​ศรี), il précède la statue principale, plus imposante mais ne bénéficiant pas de la même ancienneté et sacralité que sa voisine.

Wat Si Sumang

Temple Nong Khai

หลวงพ่อ​ศรี

bouddha sacré nommé Luang Po Si (หลวงพ่อ​ศรี)

Une singularité notable de Luang Po Si en comparaison des autres bouddhas sacrés en bronze de Nong Khai est son style. Son visage est en effet rond plutôt qu’ovale, et il affiche un large sourire plutôt qu’une expression neutre.

A mon passage au Wat Si Sumang en octobre 2017, ce modeste édifice était réfection, notamment les peintures.

Si les histoires contées sur les murs sont classiques, la vie du Bouddha et des extraits de sa vie antérieure, la manière dont elles sont représentées est atypique.

Par leurs proportions, les traits des personnages et certains détails, ces peintures se rapprochent de l’art naïf.

Wat Si Sumang

Illustration de la vie du Bouddha

วัดศรีสุมังค์

Wat Si Sumang

Peinture bouddha

Peinture art naïf

Coordonnées GPS : N 17°53’15 E102°45’14

Temples à découvrir

Commentaires

*

ศาลาแก้วกู่