Wat Hua Wiang Tai วัดหัวเวียงใต้

Le Wat Hua Wiang Tai, en plein cœur de la paisible ville de Nan, est l’un des rares temples des environs affichant une influence birmane marquée.

Cette influence ne s’observe pas au niveau de l’architecture mais par les bouddhas des lieux, notamment celui abrité dans le Viharn.

Installé sur un vaste autel protégé par un Naga de chaque côté, ce bouddha principal a une envergure d’environ trois mètres.

Wat Hua Wiang Tai

bouddha de style birman

Son style birman se reconnait à la forme et les traits de son visage, à sa protubérance crânienne, et par l’allure de sa robe monastique finement décorée.

Le Viharn abritant ce bouddha fut édifié en 1969. Donnant directement sur la route, cet édifice est attrayant par son fronton à dominante rouge et par les peintures murales présentes sous le porche d’entrée, rappelant la configuration d’un autre temple à Nan, le Wat Nam Lom (วัดน้ำล้อม).

Wat Hua Wiang Tai

Viharn face à la rue

วัดหัวเวียงใต้

Wat Hua Wiang Tai

Peintures murales sous le porche

D’autres statues de style birman sont installées dans un pavillon en bois à l’arrière du Viharn.

Le bouddha le plus sacré de tous, dont celui du Viharn se veut une réplique, est un bouddha sculpté dans un jacquier, Mai Kanun en thaïlandais (ไม้​ขนุน), l’arbre tropical produisant le fruit jaque, ou jackfruit en anglais.

Nommé Phra Chao Metta Luang (พระเจ้า​เมตตา​หลวง), ce bouddha sacré est identifiable par sa position centrale et son nimbe clignotant.

Wat Hua Wiang Tai

วัดหัวเวียงใต้

Pavillon abritant le bouddha sacré

Wat Hua Wiang Tai

Au centre, Phra Chao Metta Luang (พระเจ้า​เมตตา​หลวง)

Coordonnées GPS: N 18°46’47 E100°46’35

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดหลวง บ้านหลวงวัดภูเก็ต