Wat Ton Kok วัดต้นกอก

Le stupa du Wat Ton Kok est un vestige de la méconnue cité historique de Wiang Tha Kan (เวียงท่ากาน), dans le district de San Pa Tong (อำเภอสันป่าตอง), au sud de la province de Chiang Mai.

Le monastère moderne est situé au sud de la route alors que les éléments historiques sont regroupés côté nord.

Le stupa en briques serait daté du XVIe siècle selon le panneau informatif, soit à l’époque du Royaume de Lanna. Ce n’est donc pas l’élément le plus ancien à Wiang Tha Kan mais il revêt un intérêt pour son architecture.

Si le sommet prend la forme d’une cloche, la structure se démarque par l’envergure de sa base et sa complexité. De plan carré, elle se développe sur trois niveaux et ses extrémités sont redentées de manière symétrique.

Wat Ton Kok

À proximité du stupa, on distingue un pavillon moderne ainsi que d’autres ruines dont celles du Viharn.

Wat Ton Kok Wiang Takan

La cité de Wiang Tha Kan dénombre une dizaine de temples abandonnés mais dont l’intérêt est moindre, à l’exception toutefois du Wat Klang Wiang (วัดกลางเวียง) et du Wat Ku Mai Daeng (วัดกู่ไม้แดง).

Par ailleurs, à deux kilomètres au nord du Wat Ton Kok, le Wat Si Nawarat (วัดศรีนวรัฐ) est un autre Wat intéressant du secteur, mais dans un registre diamétralement opposé.

Coordonnées GPS : N 18°33’18 E 98°52’33

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดถ้ำตับเตา