Wat Pa Phu Pha Tham วัดป่าภูผาธรรม

Le Wat Pa Phu Pha Tham est un monastère qui ne ressemble à aucun autre.

Il est connu sous une multitude de noms : Wat Pa Tham Phu Pha Tham (วัดปาถ้ำภูผาธรรม), Wat Pa Tham Pha Tham (วัดป่าถ้ำผาธรรม) ou encore Wat Tham Pha Tham (วัดถ้ำผาธรรม).

Il est situé dans la province de Tak, à quelques kilomètres au nord de Mae Sot, près du Wat Phrathat Doi Hin Kiu (วัดพระธาตุดอยหินกิ่ว).

Pour s’y rendre, c’est une épreuve. D’abord emprunter une route endommagée, puis bifurquer à droite afin de ne pas pénétrer dans une immense carrière.

Depuis mon passage en 2017, la configuration des lieux et le chemin ont peut-être évolué. Notez bien les coordonnées GPS ci-dessous afin de ne pas vous égarer.

L’originalité du Wat Pa Phu Pha Tham est de faire corps avec un mont karstique peuplé de stupas dorés et de dizaines de bouddhas.

Wat Pa Phu Pha Tham

Le plus excitant est qu’il est possible de gravir cette colline rocheuse. D’abord via un escalier en dur, puis en métal. Certaines parties sont techniques, voire dangereuses.

Début de l’ascension

Wat Pa Phu Pha Tham

Un embranchement près du sommet permet de parcourir les recoins de ce monument naturel, dont l’étendard est un stupa de style birman.

La frontière avec la Birmanie est d’ailleurs à portée de vue.

วัดป่าภูผาธรรม

Caverne discrète

La visite ne s’achève pas là car cette masse rocheuse abrite une grotte, d’où le terme Tham (ถ้ำ) parmi les noms alternatifs du monastère.

La brèche d’entrée est proche de l’escalier. Il faudra baisser la tête voire s’accroupir pour les plus grands.

Sur une vingtaine de mètres, vous pénétrez dans un couloir étroit jusqu’à atteindre une chapelle. Elle est timidement éclairée par une faille naturelle.

Sur un autel, une effigie du Bouddha est protégée par les sept têtes du Naga Mucalinda. À elle seule, l’ambiance mystique émanant de cette salle mérite le détour par ce temple perdu.

Coordonnées GPS : N 16°45’2 E 98°30’18

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดโพธิคุณ