Wat Khao Khuen วัดเขาขึ้น

Au nord de la province de Suphanburi, le Wat Khao Khuen est établi sur une colline dominant les plaines rizicoles et le fleuve Tha Chin (แม่น้ำท่าจีน).

Pour le visiter, il faut emprunter une route pentue ou bien gravir un escalier de 281 marches.

Au pied de l’ascension est placé un sanctuaire en l’honneur de Phra Ajahn Thammachot (พระอาจารย์ธรรมโชติ), un moine révéré ayant vécu à la fin de la période Ayutthaya au XVIIIe siècle. On le retrouvera dans plusieurs aspects des lieux.

Wat Khao Khuen

Effigie de Phra Ajahn Thammachot (พระอาจารย์ธรรมโชติ)

Wat Khao Khuen

La voie des courageux

Wat Khao Khuen

Une fois au sommet, le panorama dégagé valait bien les efforts consentis puisque le Wat Khao Khuen est une plateforme permettant de visualiser la région.

La vue est constituée de collines modestes à l’est et d’étendues de rizières dans la direction ouest.

Province de Suphanburi

วัดเขาขึ้น

Le monastère à proprement parler abrite un Ubosot historique restauré avec soin. A l’intérieur, les colonnes en brique ont été remodelées, offrant un visuel original.

A la suite de l’Ubosot, un Chedi en pierre est placé entre l’Ubosot et le Viharn.

Wat Khao Nang Buat

Ubosot

Wat Khao Khuen

Stupa en pierre entre l’Ubosot et le Viharn

Wat Khao Khuen

Viharn suivi par l’Ubosot

Le Viharn date du XVIIIe siècle, soit à l’époque de Phra Ajahn Thammachot.

Modeste par la taille, l’intérieur est atypique puisqu’une empreinte du Bouddha est placée au centre de la pièce.

Wat Khao Khuen

Viharn

Ce n’est pas tout, plutôt qu’y trouver un autel classique, on aperçoit le début d’un tunnel.

La légende évoquée sur un panneau informatif raconte que Phra Ajahn Thammachot séjournait au Wat Pho Kao Ton (วัดโพธิ์เก้าต้น) à Bang Rachan, une place forte ayant résisté à l’invasion birmane en 1765.

Il se serait ensuite réfugié au Wat Khao Khuen, avant de se cacher dans ce passage secret lors de l’arrivée des Birmans.

Wat Khao Khuen

Entrée du tunnel secret

Aujourd’hui bouchée et inaccessible, la croyance soutient que cette voie souterraine permet de rejoindre le village et les rizières en contrebas.

Plus loin, un Montop met à l’honneur une effigie de Phra Ajahn Thammachot, un moine devenu le véritable symbole du Wat Khao Khuen.

Wat Khao Nang Buat

Montop dédié au moine

Coordonnées GPS : N 14°48’59 E100°7’51

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดลาดสิงห์