Wat Si Than วัดศรีฐาน

Proche du fantasque Wat Pa Non Sawan (วัดป่าโนนสวรรค์), à l’est de la capitale provincial Roi Et, le Wat Si Than est le temple d’un village niché au cœur des plaines rizicoles de l’Isan.

Son intérêt réside dans son Sim Isan (สิมอีสาน), soit sa salle d’ordination bâtie il y a une centaine d’années. Par son architecture, cet Ubosot partage de nombreuses similitudes avec d’autres Sim de la province, par exemple celui du Wat Chakkrawan Phumphinit (วัดจักรวาลภูมิพินิจ), ou encore celui du Wat Sema Takho (วัดเสมาท่าค้อ).

Sur une base surélevée, la structure marrie les briques recouvertes d’enduits et le travail du bois, notamment au niveau de la charpente et du fronton.

Ce dernier est d’ailleurs particulièrement attrayant grâce à ces ornements, au niveau du gable, des lambrequins et de la porte d’entrée, tout ces éléments finement sculptés en bas-reliefs.

วัดศรีฐาน

Le Sim et sa toiture

Wat Si Than

Le Sim et son fronton en bois

Wat Si Than

Gable bois

Un détail architectural commun à la province de Roi Et sont les corbeaux, c’est-à-dire les liant en bois reliant la toiture à la façade, sur chaque côté de l’édifice.

Représentant des Nagas, leur allure suggère qu’ils ne sont pas d’origines. Ils sont néanmoins attrayants et originaux. Vous constaterez par exemple que le premier de chaque rangée met à l’honneur un personnage sur la tête du Naga, un garçon, puis une fille de l’autre côté.

corbeaux architecture

Les corbeaux sur la structure

Sans fioritures, l’intérieur de ce Sim abrite plusieurs statues, dont le bouddha principal doré.

Wat Si Than

Coordonnées GPS: N 15°57’10 E103°51’48

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดประตูชัย (บ้านคำไฮ)วัดมาลาภิรมย์