Wat Malapirom วัดมาลาภิรมย์

Au nord de la capitale provincial Roi Et, dans le district de Pho Chai (อำเภอโพธิ์ชัย), là où vous trouvez également le Wat Rattana Traikom (วัดรัตนไตรคม), le Wat Malapirom possède la plupart des édifices constituant un monastère bouddhiste dans un village de l’Isan, à savoir son Ubosot moderne, ses Sala, ou encore sa cloche (Ho Rakang – หอระฆัง).

Un édifice discret contraste néanmoins avec l’ensemble, c’est l’ancienne salle d’ordination, un Sim Isan (สิมอีสาน), sans doute bâti il y a une centaine d’années à en juger par son architecture.

Parfois, ces anciennes salles d’ordinations sont restaurées pour mieux être préserver mais cela n’est pas le cas de celle-ci. Ce Sim est encore dans son jus comme l’exprimerait un antiquaire.

L’intérieur, sans traces de peintures murales, héberge quelques statues.

Wat Malapirom

Le Sim et son état précaire

Wat Malapirom

Les statues dans le Sim

L’extérieur de la structure et ses murs irréguliers sont quant à eux pourvus de peintures murales. Mais les décennies passées et l’humidité les ont quasiment toutes effacées.

Quelques fragments de peinture se trouvent sur les murs latéraux mais trop peu pour espérer identifier l’histoire illustrée, à moins d’être un expert.

Néanmoins, par certains détails et les couleurs, il est possible de regrouper ces peintures murales dans la catégorie des Hup Taem (ฮูปแต้ม), c’est-à-dire les peintures murales historiques de la région Isan.

วัดมาลาภิรมย์

Wat Malapirom

Les peintures sur les façades latérales sont à peine perceptibles

Peinture murale temple

Wat Malapirom

Wat Malapirom

Coordonnées GPS: N 16°15’22 E103°48’30

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดศรีฐานกู่โพนระฆัง