Wat Klang Ming Muang วัดกลางมิ่งเมือง

Le Wat Klang Ming Muang est le plus beau temple de Roi Et, cette ville sympathique posée au cœur des rizières de l’Isan, le nord-est de la Thaïlande.

Proche du célèbre Wat Burapha Phiram (วัดบูรพาภิราม) et du Wat Nuea (วัดเหนือ), le Wat Klang Muang Muang se distingue par son bel Ubosot qui allie ancienneté et une certaine stature se rencontrant rarement au nord-est de la Thaïlande.

Édifié à la fin de l’ère Ayutthaya, soit dans la deuxième partie du XVIIIe siècle, cet Ubosot profondément restaurée présente de beaux gables et des lambrequins protubérants en bois, une constante dans la province de Roi Et.

Plus généralement, l’aspect étonnant de cet édifice est sa vague ressemblance aux Sim que l’on trouve dans les villages de la région, la seule différence notable étant son envergure.

Wat Klang Ming Muang

Le bel Ubosot

วัดกลางมิ่งเมือง

Peintures anciennes

Les façades extérieures présentent des peintures murales racontant notamment la vie du Bouddha.

Au dessus de chaque fenêtre, vous reconnaitrez également des animaux peints au centre d’un triangle, chacun symbolisant l’un des signes astrologiques chinois.

Faisant le tour complet de l’édifice, un corridor permet de contempler aisément les détails de ses peintures.

วัดกลางมิ่งเมือง

Wat Klang Ming Muang

Allée couverte autour de l’Ubosot

Chaque triangle représente un signe astrologique

Wat Klang Ming Muang

Stèles intérieures

Dans un contraste apparent, la salle est d’une grande sobriété. Seul un bouddha doré, ancien par ses traits, trône sur son autel surélevé. Sur ses côtés se trouvent d’autres statues mais de tailles modestes.

Cet Ubosot possède un détail rare, au niveau des Bai Sema (ใบเสมา), ces fameuses stèles délimitant la sacralité d’un Ubosot, et donc le lieu où sont conduits les rites bouddhiques. L’ordination d’un nouveau moine ne peut se faire qu’à l’intérieur de la zone formée par ses huit pierres, plus une neuvième placée sous le bouddha.

Dans l’immense majorité des cas, ces Sema sont à l’extérieur, autour de l’Ubosot, mais dans le cas du Wat Klang Muang Muang, elles sont donc placées à l’intérieur, formant une zone consacrée réduite à même la salle.

Cette disposition indique peut-être les limites d’un ancien Ubosot, sur lequel aurait été reconstruit l’Ubosot actuel.

Une telle disposition est très rare à l’échelle de la Thaïlande. Un cas comparable peut se voir par exemple dans le Sim du Wat Sophon Wihan (วัดโสภณวิหาร), dans la province de Sisaket.

Les Bai Sema s’aperçoivent au sol

Wat Klang Ming Muang

Coordonnées GPS: N 16°3’42 E103°39’16

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเสมาท่าค้อ