Wat Lao Hok วัดเหล่าฮก

A trente kilomètres au sud de Roi Et, la capitale provinciale, le Wat Ban Lao Hok est le monastère principal du village de Lao Hok (บ้านเหล่าฮก)

Légèrement excentré de la route qui part en direction du sud, l’enceinte du temple est vaste mais son ancien Ubosot est de taille modeste puisqu’il s’agit d’un Sim édifié il y a environ une centaine d’années, la date de construction précise étant inconnue.

Assez différent par rapport aux autres Sim de la région, par ailleurs ceinturé entre le nouvel Ubosot et un stupa, les influences architecturales de ce Sim vont chercher autant vers les artisans locaux que ceux d’origines vietnamiennes.

De l’extérieur, il se singularise par son porche qui s’avance largement vers l’avant, dans la direction de l’ouest.

วัดเหล่าฮก

Le Sim et son porche proéminent

A l’intérieur, les locaux viennent prendre refuge devant la frêle statue principale. Si ce bouddha est représenté effectuant la bhûmisparsha-mudrā, plus connu sous le nom de la prise de la terre à témoin, vous noterez qu’il ne touche pas le sol avec sa main droite, comme c’est le cas dans l’immense majorité des cas, mais bel et bien avec la main gauche.

A ses côtés se trouve un bouddha en bois, assez ressemblant à ceux que l’on trouve chez les Tai Lü, au Laos, ou encore dans les alentours, comme ceux du Wat Traiphum (วัดไตรภูมิ), non loin de là.

Wat Lao Hok

Les statues du Sim

Wat Lao Hok

Le bouddha principal touche le sol avec sa main gauche

Le stupa à base carré jouxtant ce Sim est similaire par son allure à ceux que l’on trouve dans la région. S’élevant à une quinzaine de mètres, il est orné de multiples bas-reliefs en stuc colorés, formant essentiellement des motifs floraux. Ce stupa fut également édifié il y a une centaine d’années.

Sim Isan et stupa

Le stupa et le Sim sont anciens d’une centaine d’années

Wat Lao Hok

Wat Lao Hok

Coordonnées GPS: N 15°49’30 E103°43’16

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเหนือ ร้อยเอ็ดวัดไตรภูมิคณาจารย์