Wat Paleilai Na Dun วัดป่าเลไลย์ นาดูน

Situé à moins d’un kilomètre à l’ouest du Wat Photharam (วัดโพธาราม), dans le district de Na Dun (อำเภอนาดูน), au sud de la province de Maha Sarakham, le Wat Palelai possède un magnifique Sim, édifié en 1917.

Au premier coup d’œil, les similitudes de ce Sim avec son voisin sont frappantes.

Ce Sim, c’est-à-dire une salle d’ordination dans la région Isan, partage en effet beaucoup de points communs avec celui du Wat Photharam, au niveau de la structure en tant que telle, de l’escalier protégé par des Nagas et leur crête iroquoise, et bien entendu par les fresques extérieures.

Wat Paleilai Mahasarakham

Le Sim, édifié en 1917

Ces peintures furent réalisées selon le panneau informatif par un dénommé Monsieur Singh du village de Khlong Chok (นาย​สิงห์​ บ้าน​คลอง​จอก).

Par leur style semblable et leur proximité géographique, il est fort probable que cet artiste soit également à l’origine des peintures du Wat Photharam.

Ces illustrations de style Isan, nommées génériquement Hup Taem (ฮูปแต้ม), dépeignent essentiellement sur les murs extérieurs les vies antérieures du Bouddha et la version laotienne du Râmâyana, la célèbre épopée d’origine indienne.

Wat Paleilai Na Dun

Les peintures recouvrent l’ensemble des murs

Wat Paleilai Mahasarakham

Hup Taem

วัดป่าเลไลย์ นาดูน

Malheureusement, à l’instar du Wat Photharam, ce Sim est rarement ouvert, ce qui empêche d’admirer les peintures murales intérieures.

Si toutefois vous veniez à trouver porte ouverte, d’après le panneau informatif, ces dernières dépeignent la vie du Bouddha et celle du moine légendaire Phra Malai (พระมาลัย).

Na Dun

Pavillon sur l’étang

Coordonnées GPS: N 15°39’33 E103°14’36

Temples à découvrir

Commentaires

*

ศาลเจ้าหลักเมือง มหาสารคามวัดหงษาราม บ้านนาหาด