Wat Dao Dung Kae Dam วัดดาวดึงษ์แกดำ

À Kae Dam, au sud-est de Maha Sarakham, le Wat Dao Dung est renommé pour son pont en bois. Et quel pont !

Si vous aimez les planches, les étangs et les beaux paysages, alors il faut venir traverser ce pont qui est une expérience en soi. Long d’environ 300 mètres, il permet de relier la rive opposée, là où se trouve un hameau et le Wat Burapha Wararam (วัดบูรพาวราราม).

Édifié sur pilotis, ce pont surplombe de quelques centimètres le niveau de l’eau. Il est également tout sauf droit, à la fois dans sa direction et sa construction.

Les planches sont souvent disjointes et de tailles différentes, elles penchent sérieusement par endroits et le croisement avec une autre personne peut s’avérer périlleux. Autant dire qu’à chaque pas, vous apercevez l’eau de près, tout en espérant que la structure tienne le coup sous votre poids.

Vous pouvez tout de même vous y aventurer à loisir, les locaux l’empruntant sans problème comme s’ils traversaient le pont des Arts. Pour ma part, je suis passé sans encombre.

Kae Dam

Pont en bois de Kae Dam

Kae Dam Bridge

Quant au Wat Dao Dung en tant que tel, surplombant l’étang, il est intéressant à plusieurs titres. Il y d’abord son Ubosot, sous forme de Sim (สิม) moderne, mais surtout son Viharn et son charmant porche d’entrée.

Wat Dao Dung

Ubosot (อุโบสถ)

Viharn (วิหาร)

Le Wat Dao Dung possède également une superbe Ho Rakang (หอระฆัง), c’est à dire une cloche.

Cet édifice en bois sur trois étages, dont les deux premiers accueillent des tambours et le dernier les cloches, permet d’annoncer les moments importants rythmant la vie monastique.

Ho Rakang (หอระฆัง), la cloche du temple

Coordonnées GPS: N 16°1’31 E 103°23’26

Temples à découvrir

Commentaires

*

พระธาตุนาดูน