Wat Mok Cham Pae วัดหมอกจำแป่

Situé dans une région idyllique de la province de Mae Hong Son, entre rizières et montagnes verdoyantes, le Wat Mok Cham Pae est le monastère bouddhiste de Mok Cham Pae.

Ce village fut établi au milieu du XIXe siècle par des Shans, un groupe ethnique appelé Tai Yai par les Thaïlandais (ไทใหญ่).

La localité doit son nom aux fleurs de frangipaniers, Mok Cham Pae (หมอกจำแป่) se traduisant en thaïlandais par Dok San Ton (ดอกลั่นทม), soit frangipanier (ou plumeria).

หมอกจำแป่

Cultures près du village

Mae Hong Son

Au-delà de l’authenticité ressentie et son atmosphère dépaysante, le Wat Mok Cham Pae est un temple phare des environs grâce à ses deux édifices en teck, traduisant à merveille l’architecture des Shans.

Depuis la porte d’enceinte du monastère, vous faites d’abord face à la Sala Kan Parian (ศาลาการเปรียญ). Immense et constituée d’une toiture à multiples niveaux, la vaste salle intérieure est soutenue par des colonnes en teck.

Par son amplitude et son architecture, elle est similaire à celle du Wat Huai Pa (วัดห้วยผา), un autre temple shan dans un village voisin.

Wat Mok Cham Pae

Sala Kan Parian

Toiture à niveaux

วัดหมอกจำแป่

Ce type de Sala Kan Parian, à découvrir dans plusieurs temples de la province, est véritablement le lieu de vie et d’enseignements du monastère.

Les moines y vivent, y étudient les textes bouddhiques, y prient ou méditent devant quelques statues du Bouddha, y déjeunent ou font la cuisine, voire y dorment dans un recoin.

Le second édifice d’importance du Wat Mok Cham Pae est un Ubosot habituellement fermé.

Légèrement surélevée sur une butte, cette salle d’ordination en teck bâtie en 2006 est sur deux niveaux, une occurrence rare en Thaïlande.

Wat Mok Cham Pae

Salle d’ordination en teck

Coordonnées GPS: N 19°25’53 E 97°57’52

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดม่วยต่อ