Wat Tham Sao Hin Phayanak วัดถ้ำเสาหินพญานาค

Comme son nom le préfigure, le Wat Tham Sao Hin Phayanak possède une grotte, son nom assez complexe pouvant d’ailleurs se traduire par le monastère (Wat) de la grotte (Tham) aux colonnes (Sao Hin) du Naga (Phayanak).

Le premier édifice remarquable en arrivant à ce temple situé au nord de la province de Chiang Rai est son Viharn, à vrai dire ses deux Viharn.

Le premier, sur la droite, est de styla Lanna moderne, alors que le second, surélevé sur un promontoire, est de forme hexagonale.

Édifié en 1998, l’immense intérieur circulaire de ce pavillon est parsemé de tapis de méditation et de statues.

วัดถ้ำเสาหินพญานาค

Viharn de style Lanna moderne

Wat Tham Sao Hin Phayanak

Le Viharn de forme hexagonale

Wat Tham Sao Hin Phayanak

Le réservoir et sa passerelle

Pour découvrir la grotte, il faut se rendre à l’arrière de cette structure hexagonale, près du réservoir où nourrir les poissons en guise de mérite semble un geste coutumier.

Autrefois, ce joli lac à flanc de montagne possédait un pont en bois. Mais le temps et sans doute le mauvais temps ont eu raison de sa pérennité.

Depuis, une passerelle en métal a été construite. Pour atteindre la grotte, il faut nécessairement la traverser, puis marcher une trentaine de mètres sur la droite, des drapeaux indiquant la voie à suivre.

Wat Tham Sao Hin Phayanak

Le lac et sa passerelle

Province de Chiang Rai

Wat Tham Sao Hin Phayanak

Wat Tham Sao Hin Phayanak

Le lac vu depuis la grotte

La grotte et ses colonnes

A l’entrée de la cavité, plusieurs bouddhas vous accueillent. Sur une table à l’extérieur, vous pouvez en théorie emprunter une lampe contre une petite offrande mais, à mon sens, la lumière de votre téléphone risque d’être plus efficace.

Dès son entrée, outre quelques sanctuaires, vous découvrez quelques belles stalagmites et stalactites, hautes de plusieurs mètres et faisant penser à des colonnes, d’où le nom de la grotte, Sao Hin (เสาหิน) pouvant se traduire par colonne ou pilier.

Wat Tham Sao Hin Phayanak

Entrée de la grotte

Wat Tham Sao Hin Phayanak

วัดถ้ำเสาหินพญานาค

Les stalactites et stalagmites dès l’entrée de la grotte

Wat Tham Sao Hin Phayanak

Le nom de la grotte peut se traduire par colonne

Je n’ai pas visité la grotte dans son entiereté, je me suis arrêté au bas d’une échelle après seulement quelques mètres. Je ne sais donc absolument pas si elle se poursuit sur une longue distance où si le fond est à la suite de l’échelle.

Wat Tham Sao Hin Phayanak

L’échelle vers une partie mystérieuse

Les cavités sont nombreuses et renommées dans la région, telles les grottes du Wat Tham Pla (วัดถ้ำปลา) à seulement un kilomètre, ou encore la célèbre Tham Luang (ถ้ำหลวง), à trois kilomètres au nord, celle-là même où la jeune équipe de foot a bénéficié d’une spectaculaire opération de sauvetage en 2018.

Sans guide ou une personne qui connait les lieux, je ne prendrais donc pas le risque d’aller plus loin que l’échelle.

Le meilleur moment pour découvrir ce lieu peu connu est tôt le matin, idéalement avant huit heures, pour découvrir le lac dans son cadre pittoresque avec la brume matinale qui l’accompagne parfois.

Coordonnées GPS: N 20°19’31 E 99°52’0

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดดอยงำเมืองวัดพระธาตุจอมกิตติ