Wat Phrathat Doi Suthep วัดพระธาตุดอยสุเทพ

De tous les temples à Chiang Mai, le Wat Phrathat Doi Suthep, de son nom officiel le Wat Phrathat Doi Suthep Ratchaworawiharn (วัดพระธาตุดอยสุเทพราชวรวิหาร), est le plus connu et le plus fréquenté de tous. Si vous êtes déjà allé à Chiang Mai, alors il y a de fortes chances que vous l’ayez déjà visité.

Mais pourquoi est-il si renommé ? Une réponse digne de ce nom revient à évoquer plusieurs aspects.

Une légende, une montagne, un stupa

Il y a d’abord ses origines et la légende de son édification, qui varie d’une personne ou d’une source à l’autre mais qui, pour rester simple, évoque dans la plupart des versions des reliques sacrées du Bouddha venues de Sukhothaï et un éléphant nommé Phaya Kocha Woramongkol (พะญา คชวรมงคล​) les transportant sur son dos ici-même, au XIVe siècle.

Dès lors, le monastère fut édifié sur cette montagne (Doi – ดอย) et sa sacralité ne se dément pas plusieurs siècles plus tard.

Le Wat Phrathat Doi Suthep n’a d’ailleurs jamais reçu autant de visiteurs qu’à notre époque, bien aidé par la route zigzaguant dans la forêt construite au début du XXe siècle, sous l’impulsion du bonze Kru Ba Siwichai (ครูบาศรีวิชัย). Un monument en son honneur se trouve d’ailleurs au début de la route, à la suite de l’université.

Un deuxième point qui assure la célébrité de ce monastère est sa situation idyllique sur la montagne. Par sa position, le Wat Phrathat Doi Suthep offre le plus beau point de vue sur l’agglomération de Chiang Mai.

Chiang Mai au petit matin

Chiang Mai au petit matin

Dans un troisième temps, il y a le monastère en tant que tel et son stupa doré.

Depuis les nombreux commerces et le parking, vous accédez au temple par un funiculaire, ou bien par un escalier bordé de Nagas à plusieurs têtes, long d’environ 300 marches.

escalier dans la nature

Les 300 marches à gravir

Sur la plateforme, au sommet, après vous être acquitté des 30 bahts du ticket d’entrée, vous pouvez accéder au cloitre surélevé abritant les principaux édifices du monastère, et notamment son célébrissime stupa doré, l’un des symboles de la province de Chiang Mai.

Bien qu’il ne soit pas le plus haut, ni le plus impressionnant de la province, c’est le stupa le plus célèbre, celui-là même qui abrite les reliques sacrées du XIVe siècle, bien que la structure actuelle ne soit pas celle originelle.

Phrathat Doi Suthep

Le stupa sacré

Le stupa doré et ses reliques restent le cœur du temple, un lieu touristique par la force des choses, mais surtout un lieu de pèlerinage majeur en Thaïlande, plus spécifiquement associé aux personnes nées l’année de la chèvre.

Pour les bouddhistes, la coutume veut d’effectuer une circumambulation autour du stupa, c’est-à-dire d’en faire trois fois le tour en récitant une prière en langue pali, la langue liturgique du bouddhisme theravada, tout en joignant les mains près du visage, à la manière d’un Waï (ไหว้).

Le cloitre et ses peintures

Dans les galeries qui forment le contour intérieur du cloitre, appelées Pra Rabiang (พระระเบียง), de nombreux bouddhas sont disposés.

Les peintures murales derrière ces statues évoquent les moments clés de la vie du Bouddha historique, dans un ordre chronologique.

Si vous ne connaissez pas l’histoire de la vie du Bouddha, c’est une excellente occasion d’en apprendre les principaux événements, en suivant simplement le fil de l’histoire.

Ces rangées de statues le long du mur sont par ailleurs entrecoupées par quatre Viharn, dont deux principaux au nord-est et au sud-ouest, où sont installés des statues sacrées.

Galerie de bouddhas

La galerie du cloitre

bouddha et peinture du Bouddha

Les peintures évoquent la vie du Bouddha

bouddha doré dans le Viharn

Le Viharn côté sud-ouest et son bouddha

En dehors du cloitre, sur la plateforme qui en fait le tour complet, vous pourrez admirer à loisir la vue sur la ville, mais aussi découvrir un charmant Viharn en bois et un tableau monumental orné de superbes bas-reliefs sculptés à même le bois.

Coordonnées GPS: N 18°48’16 E 98°55’12

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเจดีย์หลวงวรวิหาร