Wat Song Phi Nong Sankhaburi วัดสองพี่น้อง สรรคบุรี

Parmi les vestiges de la cité historique de Sankhaburi dans la province de Chainat, voici le Wat Song Phi Nong, soit le temple des deux stupas frères.

Le monastère doit sa dénomination à une légende. Selon la tradition présentée sur le panneau informatif, le temple aurait été fondé six siècles avant la période Ayutthaya.

À cette époque supposée, trois frères se disputant la succession royale se seraient entretués.

Le seul survivant, le bien nommé Chao Sam (เจ้า​สาม​), aurait construit le Prang en l’honneur de Chao Ai (เจ้า​อ้าย) alors que le stupa est dédié à son second grand-frère, Chao Yi (เจ้า​ยี่). Le Chedi est situé au sud-ouest du Prang.

Ce récit n’est pas sans rappeler les origines du Wat Ratchaburana (วัดราชบูรณะ), l’un des temples les plus importants à Ayutthaya.

วัดสองพี่น้อง สรรคบุรี

Prang au loin

Petit Chedi

Plus communément, des recherches archéologiques tendent à faire remonter les origines du Wat Song Phi Nong aux débuts de la période Ayutthaya, au XIVe siècle.

Le Prang daterait quant à lui du XVe ou XVIe siècle alors que les vestiges du cloitre qui l’entoure correspondraient à la dernière phase d’agrandissement, au XVIIe siècle.

Wat Song Phi Nong Sankhaburi

Le Wat Song Phi Nong est toujours un monastère actif comme en témoigne les baraquements des moines, quelques édifices modernes, et un Ubosot isolé au nord du complexe.

Vestiges de l’Ubosot originel

Ubosot moderne

Wat Song Phi Nong Sankhaburi

Dans le prolongement de l’Ubosot côté nord, on peut rejoindre les vestiges du Wat Tanot Lai (วัดโตนดหลาย), un autre temple significatif pour l’histoire de Sankhaburi.

Coordonnées GPS : N 15°03’14 E100°9’33

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดโตนดหลาย