Wat Ratchaburana Ayutthaya วัดราชบูรณะ อยุธยา

Le Wat Ratchaburana fait parti des temples les plus visités d’Ayutthaya. Il est situé à 100 mètres au nord du Wat Mahathat (วัดมหาธาตุ).

Succession difficile

L’histoire du Wat Ratchaburana commença tragiquement selon les chroniques. À la suite du décès du roi Intharacha (อินทราชา) en 1424, deux successeurs potentiels, deux frères, se prévalurent du rôle de monarque. Pour décider lequel deviendrait le nouveau roi et pour éviter un conflit d’ampleur entre leurs armées personnelles, ils s’affrontèrent à dos d’éléphant.

Malheureusement, les deux décédèrent et ce fut le troisième de la fratrie qui devint roi sous le nom de Somdet Phra Borommarachathirat II (สมเด็จพระบรมราชาธิราชที่ 2). Il est plus connu sous le nom de Chao Sam Phaya (เจ้าสามพระยา).

Il entreprit alors la construction du Wat Ratchaburana à l’emplacement de la crémation de ses deux frères, Chao Ai Phraya et Chao Yi Phraya, puis deux stupas funéraires leur furent dédiés.

Wat Ratchaburana

Chedi annexe et bouddhas en grès

Wat Ratchaburana

Si la tour centrale du Wat Ratchaburana a gardé toute sa magnificence grâce aux restaurations, il faut savoir qu’elle se visite, du moins à mon passage en 2016.

En escaladant les marches, vous atteignez l’entrée de la crypte royale. Il s’agit d’ailleurs de la plus grande crypte de Thaïlande dans un Prang (ปรางค์), ces fameuses structures de style khmer qui pointent vers le ciel.

Wat Ratchaburana

Prang observé du côté ouest

Pillage en règle

Il y a une soixantaine d’années, des excavations dans la crypte ont permis la découverte d’objets précieux, dont plus de cent kilos en or. Malheureusement, ce caveau fut pillé dans la foulée à cause de la complicité du policier en charge de la surveillance…

Une petite partie du butin fut retrouvée. Les reliques sont dorénavant exposées au premier étage du bien nommé Musée National Chao Sam Phraya, non loin de là.

Cette crypte sacrée se visite donc en théorie. En empruntant un escalier descendant, vous atteignez une minuscule pièce, où un seul homme tient debout. De là, on peut admirer des restants de fresques datant de plusieurs siècles, un véritable trésor patrimonial.

Peintures au fond de la crypte

Faisant parti du Parc historique d’Ayutthaya classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’accès au Wat Ratchaburana vous en coutera 50 bahts par personne (Tarif 2016).

Coordonnées GPS: N 14°21’32 E100°34’6

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดศาลาปูนวรวิหารวัดพระยาแมน