Kuti Ruesi Ban Khok Muang กุฏิฤๅษีบ้านโคกเมือง

Situé à moins d’un kilomètre du superbe Prasat Muang Tam (ปราสาทเมืองต่ำ), dans la province de Buriram, le Kuti Ruesi Ban Khok Muang est une chapelle d’hôpital, en langue sanskrit un arogyasālā.

Entre la fin du XIIe et le début du XIIIe siècle, le souverain Khmer Jayanvarnm VII, pratiquant du bouddhisme mahāyāna, en fit construire 102 au total dans son vaste empire.

A seulement cinq kilomètres de là, près du célèbre Prasat Hin Phanom Rung, vous pourrez d’ailleurs découvrir le Prasat Nong Bua Rai (ปราสาทหนองบัวราย), une autre chapelle d’hôpital quasiment identique à celle-ci.

Similaire à son voisin et plus généralement aux chapelles d’hôpitaux que l’on trouve en Isan, le Prasat Ban Khok prend la forme d’un Prasat central en latérite, bordé par un Viharn, ces deux édifices étant entourés d’un mur d’enceinte dont l‘unique entrée est situé à l’est, face à un étang artificiel, appelé un baray.

A la suite de ce premier baray se trouve d’ailleurs le principal baray jouxtant le complexe de Prasat Muang Tam.

กุฏิฤๅษีบ้านโคกเมือง

L’ensemble du complexe, avec son Prasat entouré par le mur d’enceinte

กุฏิฤๅษีบ้านโคกเมือง

L’unique porte d’enceinte pointe vers l’est

baray

Le baray à l’est du complexe

Le cœur du sanctuaire, logé dans le Prasat central, continue à recevoir les dévotions des fidèles se rendant régulièrement sur place.

Kuti Ruesi Ban Khok Muang

La porte d’enceinte est alignée avec l’entrée du Prasat

Kuti Ruesi Ban Khok Muang

Kuti Ruesi Ban Khok Muang

Prasat (ปราสาท)

Le cœur du sanctuaire, le Prasat (ปราสาท)

Kuti Ruesi Ban Khok Muang

Les offrandes dans le Prasat

L’une des singularités de ce vestige khmer, lieu de culte bouddhiste dès l’origine, est que le Viharn héberge un célèbre symbole hindou, à savoir un Lingam, Siwalung en thaïlandais (ศิวลึงค์), une représentation phallique de la divinités Shiva, accompagné par le socle qui forme le Yoni.

Lingam et Yoni

Le Yoni supportant le Lingam

Si le socle apparaît authentique et bien préservé, ce n’est plus le cas du Lingam à la surface effritée.

Rien n’indique non plus que ces deux objets de culte furent retrouvés sur place car ils proviennent peut-être du Prasat Muang Tam tout proche, un lieu de culte shivaïte.

Coordonnées GPS: N 14°30’4 E102°58’36

Temples à découvrir

Commentaires

*

ปราสาทเมืองต่ำวัดขุนก้อง