Wat Kharuhabodi วัดคฤหบดี

Sur la rive occidentale du fleuve Chao Phraya à Bangkok, le Wat Kharuhabodi est logé au fond de la rue numéro 44 du boulevard Sarit Sanitwong.

D’abord une rue lambda, la voie se rétrécit près d’une communauté établie dans des maisons en bois, un quartier authentique au cœur de Bangkok.

Bang Yi Khan

Rue d’accès au temple

La rue débouche finalement sur le Wat Kharuhabodi, un monastère fondé en 1824 grâce au don du terrain par le monarque Rama III.

Ce temple est renommé pour une image du Bouddha dont celle placée dans le pavillon d’entrée se veut une réplique.

Réplique du bouddha sacré

Luang Po Saek Kham

Enserré par un mur d’enceinte, l’Ubosot et le Viharn sont deux édifices identiques et parallèles.

วัดคฤหบดี

Viharn

Wat Kharuhabodi

Ubosot

C’est dans l’Ubosot que siège le bouddha, l’un des plus sacrés de Bangkok. Il est nommé Luang Po Saek Kham (หลวงพ่อแซกคำ), ou bien Phra Saek Kham (พระแทรกคำ).

Wat Kharuhabodi

bouddha sacré dans son pavillon

Cette statue partiellement constituée d’or est de style Chiang Saen. Elle fut vraisemblablement coulée au XIIe ou XIIIe siècle, même si sa légende évoque une filiation avec le royaume môn d’Haripunchai.

Luang Po Saek Kham a longtemps séjourné à Chiang Mai, avant d’être déplacé à Luang Prabang lors de l’apogée du royaume de Lan Xang au XVIe siècle, en compagnie du Bouddha d’émeraude.

Vous noterez d’ailleurs qu’au-delà d’un parcours similaire, Luang Po Saek Kham partage certaines similitudes stylistiques avec le Bouddha d’émeraude.

หลวงพ่อแซกคำ

Luang Po Saek Kham (หลวงพ่อแซกคำ)

Après un long séjour à Vientiane à la suite de Luang Prabang, Luang Po Saek Kham fut exfiltré vers Bangkok au XIXe siècle, lors du règne de Rama III, soit quelques décennies à la suite du Bouddha d’émeraude.

Depuis lors, Luang Po Saek Kham est installé dans l’Ubosot du Wat Kharuhabodi, dans un pavillon doré finement décoré.

Reliques du Bouddha

Le monastère borde le fleuve Chao Phaya, offrant une vue directe sur le pont Rama VIII.

Rama 8 Bridge

Pont Rama VIII vu du temple

Le fleuve Chao Phraya s’écoule devant le temple

Près du cours d’eau se tient un Chedi atypique dont la pointe dorée mélange formes sphériques et circulaires.

Ce stupa abrite un fragment d’os du Bouddha venue de Kapilavastu, la capitale du clan des Shakyas auquel appartenait le Bouddha. Le panneau informatif précise que ces reliques furent découvertes par un archéologue anglais en 1898.

Wat Kharuhabodi

Stupa Bangkok

Bon à savoir, un joli temple voisin, le Wat Bowon Mongkhon (วัดบวรมงคล), est accessible à pied via une ruelle débutant près de l’entrée du Wat Karuhabodi.

Par ailleurs, grâce à l’extension des lignes du métro, le Wat Kharuhabodhi est facilement accessible via la ligne bleue, depuis la station Bang Yi Khan.

Coordonnées GPS : N 13°46’20 E100°29’46

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเครือวัลย์วรวิหารวัดพุทธบูชา