San Chao Po Lak Muang Yasothon ศาลเจ้าพ่อหลักเมือง ยโสธร

Au cœur de la vielle-ville, proche de la fondation Ruam Samakhi Yasothon (มูลนิธิรวมสามัคคียโสธร), le Pilier de la Cité de Yasothon se distingue pour ses influences chinoises marquées en comparaison des autres Lak Muang de cette vaste région qu’est l’Isan.

En réalité, le bâtiment actuel, édifié en 1987, s’inspire autant de la culture chinoise, à travers les caractères chinois ou encore les peintures murales par exemple, que l’architecture thaïe, visible à la forme du pavillon et aux Chofa (ช่อฟ้า) présents aux extrémités de la toiture.

A ces deux inspirations, on peut en ajouter une troisième, l’influence laotienne avec le fin stupa qui chapeaute l’ensemble de la structure.

San Chao Lak Muang Yasothon

La principale influence de ce sanctuaire est chinoise

ศาลเจ้าหลักเมือง ยโสธร

La toiture est quant à elle de style thaïe

San Chao Lak Muang Yasothon

Le fin stupa et ses influences laotiennes

En somme, l’architecture de ce Lak Muang a été pensé pour mettre à l’honneur les influences chinoises, thaïlandaises et laotiennes de ce quartier, de cette ville, et plus généralement de cette province rurale de Yasothon.

Au sein du pavillon en tant que tel, trois piliers sacrés sont exposés, dont deux plus modestes entourant le principal.

Pilier de la cité

Le Pilier de la cité

Ce Lak Muang est situé dans un endroit particulier, la vielle-ville de Yasothon, qui a son propre nom: Muang Kao Ban Singh Tha (เมืองเก่าบ้านสิงห์ท่า).

Tout près de ce sanctuaire, vous trouvez ainsi de belles maisons centenaires, dont l’une des plus célèbres en photo ci-dessous, offrant un cadre dépaysant au milieu des plaines rizicoles de l’Isan.

เมืองเก่าบ้านสิงห์ท่า

Quelques maisons iconiques de la vieille-ville de Yasothon

Muang Kao Ban Singh Tha

Coordonnées GPS: N 15°47’29 E104°08’36

Temples à découvrir

Commentaires

*

มูลนิธิรวมสามัคคียโสธรวัดทุ่งสว่างชัยภูมิ