Wat Phrathat Don Kaeo วัดพระธาตุดอนแก้ว

Placé au centre du monastère du même nom, le Phrathat Don Kaeo est un stupa sacré au sud de la province de Udon Thani, en Isan.

Les origines de cet édifice remonteraient entre le XXIIe et XXIVe siècle de l’ère bouddhiste, soit entre le XVIe et XVIIIe siècle.

Il aurait été construit par des Laotiens venus s’implanter dans la région à cette époque. On reconnait d’ailleurs à sa finesse l’influence laotienne et plus généralement du Royaume de Lan Xang, bien que la structure actuelle, posée sur une base en latérite, fut restaurée au cours du temps.

วัดพระธาตุดอนแก้ว

Le stupa sacré

Le stupa sacré

S’il s’agit donc d’un temple historique bordant le lac de Kumphawapi et ses célèbres nénuphars rose, ce monastère, et plus généralement le village auquel il est rattaché, sont plus anciens encore puisque des excavations ont mis au jour une ancienne cité datant de l’ère Dvaravati.

Pour témoigner de cette période, quelques stèles, des Sema (เสมา), sont exposées près du stupa mais l’influence de la civilisation Dvaravati, il y a environ un millénaire, se constate plus généralement à la position et la forme du village et ses digues.

Wat Phrathat Don Kaeo

Une Sema (เสมา), une stèle datant de l’ère Dvaravati

Pour visiter ce temple, je vous conseille de passer par la ville de Kumphawapi (กุมภวาปี), réputé pour ses singes, à trois kilomètres au sud du temple, car la route venant du Wat Mahathat Thep Chinda (วัดมหาธาตุเทพจินดา) longeant le lac est en réalité un chemin en latérite qui, surtout s’il est humide, devient assez technique comme j’en ai fait l’expérience boueuse.

Coordonnées GPS: N 17°8’26 E103°1’12

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดมหาธาตุเทพจินดาวัดโพธิ์ชัยศรี บ้านผือ