Wat Sunthon Pradit วัดสุนทรประดิษฐ์

La région Isan, le nord-est de la Thaïlande, a accueilli dans les cents dernières années de nombreux Vietnamiens.

À Udon Thani, le monastère bouddhiste Wat Sunthon Pradit vient rappeler ces migrations.

Situé à l’arrière du centre commercial Central Plaza, ce temple fait penser à première vue à un temple chinois, via les caractères sur le fronton notamment.

Il s’agit pourtant bel et bien d’un monastère d’obédience vietnamienne, comme l’habit des moines et certains éléments architecturaux le laissent deviner, tel le bouddha principal.

Autre observation, un arbre fut planté par un ministre chargé des Vietnamiens établis à l’étranger.

Le Wat Sunthon Pradit appartient donc à la congrégation Anan Nikaya (คณะสงฆ์อนัมนิกาย). Elle regroupe les temples de bouddhisme vietnamien sur le territoire thaïlandais.

Pour en découvrir quelques autres, vous pouvez consulter le mot clé temple vietnamien sous la carte, ou bien cliquer ici.

Au Wat Sunthon Pradit, le premier bâtiment, avec sa toiture caractéristique, est l’équivalent d’un Ubosot.

Wat Sunthon Pradit

L’autel accueille de nombreux bouddhas, certains de styles thaïs. Contrairement aux temples chinois, il n’y a qu’un seul et unique bouddha principal.

Sur les côtés de la salle, les figurines représentent des saints bouddhistes.

วัดสุนทรประดิษฐ์

Wat Sunthon Pradit

À la suite de l’Ubosot, le complexe gagne en influence chinoise.

Un hall végétarien (Rong Jae – โรงเจ) est positionné à l’extrémité de l’enceinte.

Ce pavillon sert lors de cérémonies, notamment pendant le festival végétarien, une fête taoïste célébrée en grande pompe par les descendants d’immigrés sinisés.

Bâtiment des moines

Hall végétarien durant une cérémonie

Coordonnées GPS : N 17°24’26 E102°48’3

Temples à découvrir

Commentaires

*

บ้านเชียง