Wat Chai Chana Songkhram Tak วัดชัยชนะสงคราม ตาก

Situé au bord de la rivière Ping, les habitants de Tak visitent le Wat Chai Chana Songkhram pour sa célèbre statue du Bouddha, nommée Luang Po To (หลวงพ่อโต).

Luang Po To fut façonnée en 2299 de l’ère bouddhique thaïlandaise, soit l’année de naissance de Mozart, c’est-à-dire 1756, à une époque où le gouverneur de Tak était le futur monarque du Royaume de Thonburi, le roi Taksin.1

Ce bouddha historique est logé dans l’Ubosot et son fronton bleuté, en théorie ouvert au public en journée.

Wat Chai Chana Songkhram Tak

วัดชัยชนะสงคราม ตา

Wat Chai Chana Songkhram Tak

Luang Po To se reconnait aisément parmi l’assemblée de statues par son envergure et sa position centrale. Le regard vers le bas, il affiche un sourire serein.

Wat Chai Chana Songkhram

Au centre, Luang Po To (หลวงพ่อโต)

En guise de mérite, les visiteurs apportent des fleurs à cette statue sacrée, mais aussi des œufs ou des régimes de bananes.

Si ce bouddha date donc de la fin de l’ère Ayutthaya, les origines de ce monastère sont plus anciennes et remontent à l’époque où le roi Maha Chakkraphat (มหาจักรพรรดิ) contrecarra une tentative d’invasion birmane.

Pouvant se traduire par temple de la guerre victorieuse, le nom de ce monastère fait explicitement référence à ce succès au XVIe siècle.

Vous trouverez d’ailleurs un temple sous patronage royal portant un nom similaire à Bangkok, en face de la célèbre rue Khao Sarn, ou encore dans le Parc historique de Sukhothai.

Coordonnées GPS: N 16°51’26 E 99°7’40

  1. Source: https://www.tumsrivichai.com/index.php?lay=show&ac=article&Id=538723905&Ntype=42
Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดดอยข่อยเขาแก้ววัดมณีไพรสณฑ์