Wat Khao Sala วัดเขาศาลา

Aux confins de la province de Surin, le Wat Khao Sala est un monastère logé au cœur de la forêt. Son nom complet est Wat Khao Sala Atun Thana Charo (วัดเขาศาลาอตุลฐานะจาโร).

Options pour se rendre au sommet de la colline

Le monastère étant situé dans un espace naturel protégé, vous aurez deux ou trois options pour le découvrir selon votre moyen de locomotion.

La première consiste à découvrir le temple à pied depuis le parking. Si vous souhaitez vous limiter au serpent décrit plus bas et aux quelques édifices religieux à la suite, c’est tout à fait possible.

En revanche, si vous envisagez de profiter de la vue au sommet de la colline, il faut savoir que vous devrez marcher le long de la route sur plus d’un kilomètre.

En soi, le trajet est réalisable mais pas conseillé considérant la température et l’humidité ambiante.

Le deuxième choix, si vous avez une voiture, est de monter jusqu’en haut avec l’accord des gardes forestiers, puis visiter le Naga géant avant ou après.

Si vous conduisez une moto, et ce fut mon cas, vous ne pourrez pas emprunter la route.

La troisième option consiste alors à dénicher un véhicule qui daigne vous emmener, ce qui ne devrait pas être ardu tant les locaux sont accueillants dans cette région de la Thaïlande.

À priori, un service de navette permet aussi de rejoindre le sommet mais sa fréquence semble irrégulière.

Route montant au sommet de la colline

Panorama verdoyant

À la fin de la route, le panorama est magnifique depuis le haut d’une falaise. Le paysage est constitué d’un réservoir serpentant au milieu d’une jungle épaisse.

Que votre regard se dirige plein sud ou en direction du sud-est, vous regarderez vers le Cambodge. La frontière étant située à quelques kilomètres et les relations entre les deux pays étant parfois fébriles, des militaires assurent une présence discrète.

Province de Surin

Au loin, le Cambodge

Wat Khao Sala

Près du point de vue se trouvent plusieurs sanctuaires, des effigies de moins méditant, des bas-reliefs exécutés sur des rochers, et un bouddha géant.

Sa singularité est d’être abrité sous le serpent protecteur Mucalinda. En guise de croyance, les visiteurs lancent des pièces dans les bras du bouddha. Si elle ne retombe pas au sol, votre vœu sera exaucé !

Wat Khao Sala

Wat Khao Sala Atun Thana Charo

Stupa blanc

Sur le chemin du retour, je vous conseille de vous arrêter au Chedi principal. C’est un bel édifice d’architecture contemporaine.

Il est nommé Phra Ariya Chedi (พระ​อรียเจดีย์). Il héberge des reliques et quelques statues en grès.

วัดเขาศาลา

Naga psychédélique

Près du stupa se trouve la queue du serpent géant, un Naga, à moins que cela ne soit un dragon.

Si vous ne l’avez pas visité depuis le parking, je vous conseille d’en faire la descente, car c’est plus agréable. À vue de nez, le corps de ce reptile mesure 150 mètres de long !

L’ambiance dans ce tunnel est un brin surréaliste à cause des lumières stridentes et par le fait que cet animal géant fut érigé en pleine nature. Une attraction atypique.

Wat Khao Sala Atun Thana Charo

Dans le corps du Naga géant…

Wat Khao Sala

Wat Khao Sala

Gueule/entrée du serpent au bas de la colline

Coordonnées GPS : N 14°25’54 E103°56’3

Temples à découvrir

Commentaires

*

ปราสาทตาเมือนโต๊ด