Prasat Phum Phon ปราสาทภูมิโปน

Si le Prasat Phum Phon n’est pas le plus impressionnant vestige khmer de la province de Surin, il s’agit cependant de l’un des plus anciens que l’on trouve sur le territoire thaïlandais.

D’après le panneau informatif du département des Beaux-arts, ce complexe, et notamment la tour centrale en brique, aurait édifié au VIIe ou VIIIe siècle, il y a environ 1200 à 1300 ans, soit pendant la période dite pré-angkorienne.

Si les autres édifices sont de simples ruines, le Prasat est toujours debout, tant bien que mal.

Prasat Phum Phon

Tour-sanctuaire millénaire

Prasat Phum Phon

D’autres édifices en ruine parsèment les lieux

A l’origine, ce sanctuaire hindou était dédié au culte de Shiva.

Généralement, ces sanctuaires shivaïtes ont été transformés avec le temps en sanctuaire bouddhiste, mais ce n’est pas le cas du Prasat Phum Phon.

En grimpant les quelques marches qui vous séparent du sol, vous constaterez ainsi que les offrandes et dévotions des fidèles sont toujours d’actualités.

Elles se font devant un lingam, c’est-à-dire une pierre d’apparence phallique symbolisant Shiva.

Derrière le lingam principal se tient une tête et une main dont on imagine qu’elles représentent également Shiva, sous une forme humaine.

Sanctuaire shivaïte

Intérieur de la tour-sanctuaire, dédiée à Shiva

 ปราสาทภูมิโปน

Sur la droite, un Lingam et un Yoni

Prasat Phum Phon

Coordonnées GPS: N 14°32’54 E103°52’35

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเหนือ รัตนบุรีปราสาทศีขรภูมิ