Prasat Sikhoraphum ปราสาทศีขรภูมิ

Au cœur de la bourgade de Sikhoraphum (อำเภอศีขรภูมิ), dans la province de Surin, le Prasat Sikhoraphum est l’un des plus importants vestiges khmers en Isan.

Placé dans un parc entretenu par le département des Beaux-arts, ce temple, âgé de près d’un millénaire, prend la forme de cinq tours installées sur une même base en latérite, ces édifices étant entourés d’un bassin en forme de U.

A l’origine, il s’agit d’un lieu de culte hindou mais il fut transformé en sanctuaire bouddhiste au XVIe siècle d’après certaines modifications apportées à l’architecture originelle.

Ces vestiges ont par ailleurs bénéficié d’un travail de restauration au début des années 90.

Prasat Sikhoraphum

Les cinq tours vues depuis l’entrée

Prasat Sikhoraphum

Prasat Sikhoraphum

Les cinq tours sont placées sur un même soubassement en latérite

Ces cinq tours n’ont pas les mêmes dimensions, ni le même état de conservation, et seulement deux d’entre-elles accueillent un sanctuaire toujours utilisé par les fidèles, dont celui au centre, le plus important.

Ce sanctuaire est littéralement placé au cœur de l’édifice, dans le noir le plus complet. Il faut d’ailleurs gravir quelques marches pour y accéder.

Comme pour mieux vous accueillir, deux Devatas au regard bienveillant sont placées sur les deux pilastres qui délimitent l’entrée.

Prasat Sikhoraphum

La tour centrale et son ouverture vers le sanctuaire

Devata sur un pilastre

Une Devata sculptée en bas-relief

Sanctuaire bouddhique

Sanctuaire dans la tour centrale

Cet édifice principal est également le seul à avoir conservé son linteau, l’un des plus beaux et riches de Thaïlande.

Avec l’aide du panneau informatif, vous reconnaitrez au centre Shiva dansant. L’intérêt de ce linteau est qu’il représente également de multiples divinités du panthéon hindou, dont Ganesh, la divinité prenant les traits d’un éléphant, Brahma, ou encore Vishnou.

Toujours d’après le panneau informatif, la partie supérieure du linteau serait une scène tirée du Mahabharata, une célèbre épopée de la mythologie hindoue.

Prasat Sukhoraphum

Le linteau sur la tour centrale

Linteau du XIIe siècle

Le linteau présente Shiva dansant au centre

Par le fait d’illustrer plusieurs scénettes en un même ensemble et le niveau de détail de ce bas-relief, ce linteau daterait du XIIe siècle, exprimant un style artistique de transition entre le style Baphuon et celui d’Angkor.

Si vous passez par la ville de Phimai pour visiter son célèbre temple khmer, et surtout par le musée national adjacent, vous pourrez découvrir deux autres linteaux provenant de cette tour à Sikhoraphum.

Prasat Sikhoraphum

Une tour adjacente

Prasat Sikhoraphum

Les lieux étant entretenus et protégés par le département des Beaux-arts, l’entrée dans l’enceinte du temple vous en coutera 50 bahts.

Coordonnées GPS: N 14°56’39 E103°47’56

Temples à découvrir

Commentaires

*

ปราสาทภูมิโปนปราสาทตาเมือน