Wat Sam Pasiu วัดสำปะซิว

Le Wat Sam Pasiu, à prononcer pasiou, est logé à quelques kilomètres au nord de Suphanburi, sur la rive orientale du fleuve Tha Chin (แม่น้ำท่าจีน).

Il est donc positionné sur la rive opposée de plusieurs temples emblématiques de la province, tels le Wat Phra Loi (วัดพระลอย) ou le Wat No Phutthangkun (วัดหน่อพุทธางกูร).

L’ancienneté du Wat Sam Pasiu, qui remonte à l’ère Ayutthaya, s’observe à travers quelques Chedi et au Viharn d’aspect massif.

Fleuve Tha Chin

Fleuve Tha Chin à l’arrière du temple

Wat Sam Pasiu

Viharn historique

Quelques statues confirment également cette longue histoire, tel le bouddha principal de l’Ubosot. Nommé Luang Po Som Prathana (หลวงพ่อ​สมปรารถนา), il serait âgé de sept siècles d’après le panneau informatif.

วัดสำปะซิว

Ubosot

หลวงพ่อ​สมปรารถนา

Luang Po Som Prathana (หลวงพ่อ​สมปรารถนา)

Les fresques modernes de cet Ubosot sont magnifiques à bien des égards. Elles dépeignent plusieurs aspects de l’univers bouddhique, en premier lieu desquels la vie du Bouddha sur la partie supérieure des murs latéraux.

Au-delà de leur style enlevé et des innombrables détails, ces peintures bénéficient d’une certaine notoriété grâce à quelques anachronismes parsemés par les artistes, notamment des personnages issus du manga japonais Doraemon !

Ces apparitions sont néanmoins très discrètes et mieux vaudra être persévérant pour espérer les découvrir.

Wat Sam Pasiu

Ubosot et ses peintures

Peintures Thaïlande

Au niveau des habitations des moines, les Kuti, un pavillon en bois abrite un bouddha exceptionnel. Il est calfeutré derrière une grille et enchâssé dans un support orné de motifs.

Selon la légende évoquée sur le panneau informatif, ce bouddha nommé Luang Po Thong Samrit (หลวงพ่อทองสัมฤทธิ์), soit le bouddha de bronze, aurait mille ans d’âge.

Pavillon près des habitations des moines

bouddha bronze ancien

Luang Po Thong Samrit (หลวงพ่อทองสัมฤทธิ์)

Coordonnées GPS : N 14°30’8 E100°7’22

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเขาขึ้นวัดเขาพระศรีสรรเพชญาราม