Wat No Phutthangkun วัดหน่อพุทธางกูร

Le Wat No Phutthangun est situé sur la rive occidentale du fleuve Tha Chin (แม่น้ำท่าจีน), à quelques kilomètres au nord de la capitale provinciale Suphanburi.

Moins connu que certains de ses voisins immédiats, tels le Wat Phra Loi (วัดพระลอย) ou le Wat Khae (วัดแค), le Wat No Phutthangkun ne manque pourtant pas d’attraits.

D’architecture moderne, l’Ubosot abrite un bouddha principal surélevé sur un autel. À ses pieds, un autre bouddha se distingue par son corps tressé avec des fibres végétales.

Selon le panneau informatif, ce bouddha atypique serait le seul de la province. Il est nommé Phra Singh Sam San Chanaman (พระสิงห์​สาม​สาน​ชนะ​มาร​​).

วัดหน่อพุทธางกูร

bouddha tressé

Peintures centenaires

L’aspect le plus intéressant du Wat No Phutthangkun reste son ancien Ubosot devenu simple Viharn. Il est légèrement excentré au sud-ouest du complexe.

Entouré par un mur d’enceinte, l’édifice a conservé sa stature, sa base incurvée, son porche proéminent et son unique porte d’entrée.

Wat No Phutthangkun

À l’intérieur, le charme opère grâce aux peintures murales. Elles furent réalisées sous le règne de Rama III, au XIXe siècle.

Sur la partie inférieure des murs, elles illustrent notamment les Totchat Chadok (ทศชาติชาดก), c’est-à-dire les contes des dix dernières incarnations du Bouddha avant de renaître en Siddhartha Gautama.

Dans le dos du bouddha principal, le stupa se veut une représentation du Chulamani Chedi (จุฬามณีเจดีย์), un stupa de la cosmologie bouddhique.

Vous noterez également que sous le porche d’entrée, des esquisses n’ont jamais été achevées.

Wat No Phutthangkun

Les peintures datent du XIXe siècle

Coordonnées GPS : N 14°29’55 E100°7’14

Temples à découvrir

Commentaires

*

อุทยานพระฤาษี