Wat Phai Rong Wua วัดไผ่โรงวัว

Le Wat Phai Rong Wua est un immense monastère au sud de la province de Suphanburi. Il s’agit d’ailleurs d’un véritable parc bouddhique sur plusieurs hectares, particulièrement intéressant sur ses représentations de l’imaginaire bouddhique en Thaïlande.

Soyez avertis, l’ensemble étant tellement vaste et garni en sculptures et bâtiments étonnants, il faut compter une bonne heure pour en faire le tour complet.

Statues monumentales

Le premier aspect qui distingue immanquablement le Wat Phao Rong Wua est son bouddha géant. Nommé Phra Kusantho (พระกกุสันโธ), son nom fait référence au Bouddha Kakusandha, et non au Bouddha historique.

Achevé en 1980, il mesure plus de quarante mètres de haut, ce qui le rend visible à plusieurs hectomètres à la ronde. Aujourd’hui détrôné, Il faut savoir qu’il fut jusqu’à peu le bouddha le plus monumental de Thaïlande.

พระกกุสันโธ

bouddha monumental nommé Phra Kusantho (พระกกุสันโธ)

Autre originalité du Wat Phai Rong Wua, une statue debout représentant le Bouddha Konāgamana (พระโกนาคมนพุทธ​เจ้า​), vingt-sixième du nom dans la cosmologie bouddhique.

Il est rare de le voir représenter en Thaïlande, surtout dans ces proportions. Il est situé à l’arrière de Phra Kusantho, au milieu d’un vaste parc peuplé de dizaines de statues l’entourant.

Wat Phai Rong Wua

bouddha Koṇāgamana (พระโกนาคมนพุทธเจ้า)

Wat Phai Rong Wua

Reconstitutions

Face au bouddha géant blanc été édifié de manière réaliste les principaux lieux ayant jalonné la vie de Siddhârtha Gautama, le Bouddha historique.

Ainsi, vous pourrez admirer une reconstitution du temple de la Mahabodhi, un bouddha couché au moment du parinirvāna, soit le moment de son décès à Kusinagar, un stupa rappelant son premier sermon après son éveil spirituel, et même quelques édifices représentant le paradis idéalisé, la ville de Kapilavastu, celle-là même où Siddhârtha Gautama passa la première partie de sa vie en tant que prince.

 วัดไผ่โรงวัว

Réplique du temple de la Mahabodhi

A la fin de la longue allée en photo en haut de cette page, la statue noire nommée Phra Phuttha Khodom (พระพุทธ​โคดม), en référence au Bouddha Gautama, est posée sur un socle jaune.

Ce bouddha aurait été au moment de son édification en 1969 le plus gros bouddha en métal du royaume, pour un poids total de plusieurs tonnes.

พระพุทธโคดม

Phra Phuttha Khodom (พระพุทธ​โคดม)

Parc de l’enfer

Autre singularité du Wat Pai Rong Wua, son parc de l’enfer (เมือง​นรก​ภูมิ​ – Muang Narok Phum), avec la banque des mérites placé à l’entrée qui comptabilise les bonnes actions, les mérites (Bun – บุญ), mais aussi les démérites, les fameux Bap (บาป).

Dans ce parc où l’horreur est au rendez-vous sont exposés des figurines défigurées, des scènes de torture, des géants aux membres disproportionnés ou encore des fantômes fort peu sympathiques. Bref, des scènes à faire frémir les enfants et remettre dans le droit chemin quiconque s’éloignerait de la morale religieuse.

Parc de l'enfer

Bienvenue au parc de l’enfer

Wat Phai Rong Wua

Viharn aux cent pointes

A la suite de ce parc, il ne faut pas manquer le Viharn mélangeant allégrement les influences architecturales indiennes et thaïes.

Ce Viharn se caractérise par ses dorures et ses pics qui s’élancent vers le ciel, d’où son nom usuel de Viharn Roi Yot (วิหาร​ร้อย​ยอด​), soit le Viharn aux cent pointes.

วิหารร้อยยอด

Viharn Roi Yot (วิหาร​ร้อย​ยอด​), soit le Viharn aux cent pointes

Wat Phai Rong Wua

Salle d’ordination monumentale

Au sein du Wat Phai Rong Wua, l’Ubosot est à l’image de ce monastère: monumental.

Pour terminer cette visite guidée, un Montop (มณฑป) abrite la statue de Luang Po Khom (หลวงพ่อ​ขอม), l’ancien abbé en chef à qui l’on doit le développement de ce monastère hors-norme.

Wat Phai Rong Wua

Immense Ubosot

Avec un brin de curiosité, vous dénicherez d’autres recoins et sculptures surprenantes. Le Wat Phai Rong Wua est impressionnant, un lieu à découvrir et un vestige contemporain de projets qui ne manquaient pas d’extravagances.

Coordonnées GPS: N 14°9’36 E100°9’35

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดผึ้ง (ร้าง)วัดทับกระดาน