Wat Ton Chan วัดต้นจันทร์

Le Wat Ton Chan est situé au sud des anciennes fortifications de Sukhothai, près du Wat Chetuphon (วัดเชตุพน) et du Wat Chedi Si Hong (วัดเจดีย์สี่ห้อง).

Par son positionnement à l’écart de la route, le Wat Ton Chan voit peu de visiteurs s’y aventurer. Et c’est bien dommage car le bouddha installé dans le Viharn est photogénique à souhait.

S’il lui manque la tête et les bras, l’envergure de l’autel lui donne une certaine importance.

La configuration du Viharn pourrait évoluer car des restaurations débutaient en 2019.

Wat Ton Chan

วัดต้นจันทร์

Wat Ton Chan

Parc historique de Sukhothai

Espacé d’une vingtaine de mètres, le stupa en forme de cloche est constitué de deux matériaux, des briques orangers et des briques de latérite, peut-être un ajout tardif à la suite de restaurations.

Sur les quatre côtés de la base carrée, des avancées forment des niches où siègent des bouddhas assis, plus ou moins bien conservés.

Wat Ton Chan

Ruines Stupa

Wat Ton Chan

Niche à la base du stupa

Pour les bouddhistes, ce temple revêt une importance particulière car c’est dans le Chedi que furent découvertes des amulettes en terre cuite (กรุพระ – Kru Phra).

Bénéficiant d’une certaines renommées, elles sont connues sous le nom de Sanae Chan (เสน่ห์จันทร์), ou plus longuement Phra Somdej Nang Phaya Sanae Chan (พระสมเด็จนางพญาเสน่ห์จันทร์).

Coordonnées GPS : N 17°00’12 E 99°42’35

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเขาพระบาทน้อยวัดหญ้ากร่อน