Wat Phrathat Chom Chaeng วัดพระธาตุจอมแจ้ง

Au centre d’un parc boisé près du célèbre Wat Phrathat Cho Hae (วัดพระธาตุช่อแฮ), le Wat Phrathat Chom Chaeng est un autre monastère historique établi aux alentours de Phrae.

Son enceinte se déploie autour d’un stupa doré haut de 29 mètres abritant des reliques des cheveux du Bouddha, d’où le terme Phrathat dans le nom du monastère.

Wat Phrathat Chom Chaeng

Grand stupa sacré recouvrant les reliques du Bouddha

La croyance évoquée sur le panneau informatif soutient que le Bouddha en personne serait passé par ce lieu auspicieux au petit matin. Le temple en tant que tel aurait été fondé au VIIIe siècle.

Restauré (ou fondé) au XIVe siècle sous l’égide du souverain de Sukhothai Phraya Lithai (พระยาลิไทย), le Wat Phrathat Chom Chaeng doit sa physionomie actuelle à des rénovations d’ampleurs au XXe siècle.

Le Viharn moderne héberge Luang Po Chom Chaeng (หลวงพ่อจอมแจ้ง), un bouddha ancien de six siècles d’après la plaquette informative. En termes de décorations, les murs de la salle arborent des reliefs en stuc évoquant la vie du Bouddha.

Viharn

หลวงพ่อจอมแจ้ง

Luang Po Chom Chaeng (หลวงพ่อจอมแจ้ง)

Relief décoratif dans le Viharn

L’enceinte du Wat Phrathat Chom Chaeng est hétéroclite par ses bâtiments et statues.

Par exemple, vous découvrirez quelques scènes représentant les affres de l’enfer, un immense bouddha allongé long d’environ 40 mètres (!), et un second stupa historique aux briques apparentes. Il est situé légèrement à l’écart, au sud-ouest du stupa doré.

Le musée provincial exposant des antiquités serait également dans l’enceinte mais je ne l’ai pas identifié, ou bien il était fermé ce jour-là.

Scènes de l’enfer bouddhique

วัดพระธาตุจอมแจ้ง

Wat Phrathat Chom Chaeng

Wat Phrathat Chom Chaeng

Stupa annexe à l’écart

Coordonnées GPS : N 18°4’34 E100°11’33

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดสวรรค์นิเวศ