Wat Chedi Yot Thong วัดเจดีย์ยอดทอง

Le Wat Chedi Yot Thong, soit le temple du stupa à la pointe dorée, est un ancien monastère de la ville de Phitsanulok, tout proche du Wat Aranyik (วัดอรัญญิก) et du Wat Thammachak (วัดธรรมจักร).

Comme son nom le préfigure, l’aspect important du Wat Chedi Yot Thong est son Chedi qui trône au milieu de l’enceinte.

A la fois par son style qui laisse apparaître la forme d’un bouton de lotus sur sa partie supérieure, mais aussi par son ancienneté, ce stupa de vingt mètres de haut pour neuf mètres de large est un vestige unique de l’ère Sukhothaï, âgé d’environ sept siècles.

Base du stupa en brique

stupa multicentenaire

Sur l’un des côtés de ce stupa sacré, qui continue d’ailleurs à recevoir les dévotions des fidèles, il est toujours possible d’apercevoir des bouddhas en stuc, bien calfeutrés dans des niches.

Ces sculptures permettent de se faire une vague idée de la physionomie de ce stupa au moment de sa splendeur.

Haut-relief dans une niche du stupa

Haut-relief dans une niche du stupa

Bien qu’il ait été légèrement retouché et restauré au fil des siècles pour mieux convenir à l’influence du moment, son âge avancé mais surtout son style en fait un vestige singulier de ces siècles glorieux où les temples abondaient à Phitsanulok, le plus bel exemple étant le Wat Phra Si Mahathat Worawiharn (วัดพระศรีมหาธาตุวรมหาวิหาร).

Coordonnées GPS: N 16°49’28 E100°16’8

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดคลองเรือ