Wat Tha Luang วัดท่าหลวง

Temple de rang royal, le Wat Tha Luang est le monastère le plus renommé de la province de Phichit.

Couvrant un large espace au centre-ville, le long de la rivière Nan, il constitue un arrêt privilégié pour quiconque visite cette province des plaines centrales.

Le monastère est séparé en deux par une rue. La zone au sud comprend de multiples bâtiments annexes et les lieux de vie des moines.

En général, les visiteurs se cantonnent à visiter l’Ubosot, positionné près de la rivière. Et pour cause, cette salle d’ordination moderne abrite un bouddha exceptionnel, le trésor artistique, historique et spirituel de Phichit.

Rivière Nan Phichit

Rivière Nan devant le temple

Wat Tha Luang

Ubosot hébergeant le bouddha sacré

Position du lotus  

Dénommé Luang Po Phet (หลวงพ่อเพชร), ce bouddha en bronze est placé sur un autel précédant des peintures murales bleutées.

Wat Tha Luang

Luang Po Phet (หลวงพ่อเพชร) sur son autel

Si les origines exactes de Luang Po Phet restent obscures, il serait à priori âgé de sept à huit siècles d’après les informations sur place, renvoyant donc à l’époque où Phichit était un poste avancé du Royaume de Sukhothaï.

Deux particularités font de Luang Po Phet une statue unique en Thaïlande et contribuent à sa renommée.

D’abord sa mandorle sous la forme d’une flamme, à l’instar de Phra Phuttha Chinnarat, le célèbre bouddha de Phitsanulok.

Son autre originalité est le positionnement de ses jambes, posture dite du lotus, ou en diamant, c’est-à-dire que ses jambes se croisent.

Luang Po Phet doit d’ailleurs son surnom à cette posture, Phet (เพชร) signifiant diamant.

Lors de votre prochaine visite dans un temple, observez attentivement la position des jambes du bouddha. Vous constaterez alors que cette posture se rencontre rarement.

Luang Po Phet

Luang Po Phet (หลวงพ่อเพชร)

Statue historique et sacrée

Parmi les bouddhas représentés les jambes croisées, Luang Po Phet est le plus beau et l’un des plus anciens, mais surtout celui bénéficiant de la plus grande sacralité, davantage encore que celui d’Uttaradit.

Au-delà même de sa posture spécifique, par sa longue histoire, sa singularité stylistique et les croyances rattachées, Luang Po Phet est l’un des bouddhas les plus révérés du pays.

Pour donner une idée de son importance, si l’on s’amusait à établir une hiérarchie des dix images du Bouddha les plus importantes de Thaïlande, Luang Po Phet serait en bonne place dans le classement.

Luang Po Phet n’a pas toujours séjourné au Wat Tha Luang. Autrefois, il était hébergé au Wat Nakhon Chum (วัดนครชุม), un temple situé près des vestiges de la cité historique de Phichit.

Bon à savoir, si ce bouddha à Phichit est le plus renommé, d’autres bouddhas sacrés et historiques à travers le royaume portent un nom identique.

Afin de les découvrir, le mot clé Luang Po Phet ci-dessous regroupe les temples accueillant un bouddha d’importance nommé Luang Po Phet.

Coordonnées GPS : N 16°26’28 E100°21’6

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดมหาธาตุ พิจิตร