Wat Phrathat Chae Haeng วัดพระธาตุแช่แห้ง

Le Wat Phrathat Chae Haeng est le temple le plus sacré de la province de Nan, au nord du royaume.

Il est situé sur une colline, sur la rive orientale de la rivière Nan, à un kilomètre environ de l’agglomération. Il est facilement accessible par tuk-tuk ou en vélo.

Immense stupa sacré

Si on peut considérer le Wat Phumin (วัดภูมินทร์) comme le centre artistique et architectural de la province, le Wat Phrathat Chae Haeng serait quant à lui le centre spirituel.

La piété des Thaïlandais se focalise sur un stupa doré de style Lanna nommé Phrathat Chae Haeng.

Le stupa domine l’horizon

Culminant à 55 mètres, il est considéré comme l’un des stupas les plus importants de Thaïlande, un lieu de pèlerinage spécifiquement associé aux personnes nées l’année du lapin (ปีเถาะ).

Les origines de ce temple sont ancestrales selon la chronique, le Tamnam (ตำนาน), et remonteraient dès l’époque du Bouddha.

Le Wat Phrathat Cho Haeng fut vraisemblablement fondé au XIVe siècle. Le panneau informatif évoque notamment un souverain de Nan qui aurait reçu en cadeau des reliques de la part d’un roi de Sukhothai, le célèbre Li Thai (พระยาลิไทย).

Le stupa était sans doute plus modeste à l’origine et il doit sa physionomie à des restaurations continues au cours des siècles.

Wat Phrathat Chae Haeng

Situé à l’intérieur d’un immense mur d’enceinte, le stupa est bordé par un Viharn et sa toiture à multiples niveaux.

Il abrite un bouddha principal, le plus imposant, nommé Luang Po Un Muang (หลวงพ่อ​อุ่น​เมือง). Il est précédé par plusieurs bouddhas, dont Phra Chao Lan Thong (พระเจ้า​ล้าน​ทอง), un bouddha sacré en bronze recouvert de feuilles d’or.

Wat Phrathat Chae Haeng

Viharn historique

วัดพระธาตุแช่แห้ง

Wat Phrathat Chae Haeng

Luang Po Un Muang (หลวงพ่อ​อุ่น​เมือง)

Hors du mur d’enceinte

À l’extérieur de la zone du stupa, plusieurs édifices se démarquent, dont un autre Chedi, Phra Maha Chedi Shwedagon (พระมหาเจดีย์ชเวดากอง). Comme son nom l’indique, ce stupa se veut une réplique de la pagode Shwedagon à Rangoon (Yangon).

Réplique de la pagode Shwedagon

Le monastère compte aussi un pavillon abritant un bouddha allongé long d’une quinzaine de mètres et un immense Viharn moderne.

Wat Phrathat Chae Haeng

Le Wat Phrathat Chae Haeng étant un temple emblématique du nord de la Thaïlande, l’idéal est de le découvrir accompagné d’un guide qui saura s’épandre en anecdotes.

Coordonnées GPS : N 18°45’28 E100°47’26

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดพญาวัด