Wat Ban Ton Laeng วัดบ้านต้นแหลง

A l’image du Wat Tha Fa Tai (วัดท่าฟ้าใต้) dans la province de Phayao et du Wat Nong Daeng (วัดหนองแดง) à vingt kilomètres au nord d’ici, l’édifice central du Wat Ban Ton Laeng est un magnifique exemple de l’architecture tai lü, du nom de ce peuple de langue tai-kadai implanté au Myanmar, au Laos, dans le sud de la Chine, et donc dans le nord de la Thaïlande.

Cet édifice historique de forme rectangulaire possède de modestes fenêtres et des tuiles en bois réparties sur trois niveaux.

Les détails à souligner sont les ornements multiples, notamment les gables qui parachèvent la structure, mais aussi les peintures à dominantes bleues et les frises décoratives en bois présentes aux différents niveaux de la toiture.

Wat Ban Ton Laeng

Le magnifique temple thaï lü

Wat Ban Ton Laeng

Frises décoratives sur la toiture

Une différence notable avec les deux temples cités plus haut est l’envergure de la porte d’entrée avec la présence remarquée de deux Singh (สิงห์), des lions mythologiques.

Wat Ban Ton Laeng

Par sa sobriété et sa pénombre, la configuration de la salle attire d’autant plus le regard vers l’imposant bouddha sacré des lieux.

D’une belle envergure pour la salle, il est nommé Luang Po Mahani Khot Reuk (หลวงพ่อ​มหานิโคตรฤกษ์​).

Wat Ban Ton Laeng

Les drapeaux, la chaire sur la gauche et le bouddha sacré

วัดบ้านต้นแหลง

หลวงพ่อ​มหานิโคตรฤกษ์​

Luang Po Mahani Khot Reuk (หลวงพ่อ​มหานิโคตรฤกษ์​)

Outre cette statue sacrée, l’édifice accueille des drapeaux brodés appelés Tung (ตุง), ainsi qu’une remarquable chaire en bois, occupée en théorie par un moine pour déclamer des sermons ou des prières.

Coordonnées GPS: N 19°11’20 E100°54’23

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดสวนตาล