Wat Nong Daeng วัดหนองแดง

A près de quatre-vingts kilomètres au nord de la capitale provinciale Nan, dans le village tai lü de Nong Daeng (บ้านหนองแดง), le Wat Nong Daeng est un temple historique de cette région idyllique du nord de la Thaïlande, au cœur d’une vallée rizicole.

La singularité du Wat Nong Daeng est l’architecture de son Viharn, suivant le style tai lü (ไทลื้อ) caractéristique de la région, avec sa toiture soignée, ses frises colorées, ses décorations en bois sur le gable, ses modestes fenêtres, et son allure si sereine malgré son ancienneté.

Si le monastère fut établi aux prémices de la révolution française en 1787, rien n’est précisé sur place à quelle date fut édifié ce Viharn, sans doute au XIXe siècle.

Wat Nong Daeng

Le superbe Viharn

Wat Nong Daeng

Wat Nong Daeng

Temple Tai Lü

Par son allure, cet édifice partage beaucoup de similitudes avec deux autres temples tai lü, respectivement le Wat Tha Fa Tai (วัดท่าฟ้าใต้) dans la province de Phayao, et le Wat Ban Ton Laeng (วัดบ้านต้นแหลง), à quelques kilomètres au sud.

A l’intérieur, pas de surprises, la salle est magnifique par la richesse de ses ornements : des drapeaux brodés, des fleurs colorées, des colonnes bariolées de motifs floraux, des bas-reliefs et dorures sur une partie du plafond et un autel hébergeant le bouddha des lieux.

Cet autel est caractéristique de la province de Nan.

Il prend la forme de deux Nagas formant le siège pour le bouddha, les gueules des serpents se terminant devant la statue, comme pour mieux intimer l’ordre de ne pas approcher.

Wat Nong Daeng

วัดหนองแดง

Fleurs suspendues

Ornement plafond

Détails du plafond

Wat Nong Daeng

Les deux Nagas devant le bouddha

Coordonnées GPS: N 19°18’13 E100°51’15

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดหัวข่วง น่านวัดมิ่งเมือง น่าน