Wat Pa Wang Leng วัดป่าวังเลิง

Situé au nord de la ville de Maha Sarakham en Isan, le Wat Pa Wang Leng est un temple dit de la forêt (Wat Pa) appartenant à l’ordre monastique Thammayut Nikaya (ธรรมยุติกนิกาย).

L’ordre Thammayut Nikaya se caractérise par une certaine frugalité, et certains bonzes célèbres de ce courant sont honorés, essentiellement en Isan, par un stupa-musée, soit un stupa abritant leurs reliques et certains de leurs effets personnels.1

Au Wat Pa Wang Leng, le stupa élégant que l’on aperçoit depuis la route est ainsi dédié à Luang Pu Phra Mahabunmi (หลวง​ปู่​พระ​มหา​บุญ​มี​), l’ancien abbé en chef de ce monastère décédé dans les années 90.

Wat Pa Wang Leng

Stupa-musée

Durant sa vie, avant de s’établir définitivement au Wat Pa Wang Leng, il a parcouru l’Isan pour propager l’enseignement du Bouddha, ainsi que l’approche méditative vipassanā pour lequel il était reconnu comme un maître (Phra Ajarn – พระ​อาจารย์​).

Sur l’extérieur de la structure, des bas-reliefs couleur ocre illustrent sa vie d’errance, un mode de vie monacal et itinérant connu sous le terme de Tudong en thaïlandais (ธุดงค์).

Wat Pa Wang Leng

Bas-relief illustrant la vie du moire itinérant

A l’intérieur de la structure à base hexagonale, on découvre une photo de Luang Pu Phra Mahabunmi, sa représentation réaliste en résine et une statue dorée à son effigie.

Ses reliques sont également présentes, ainsi que des objets lui ayant appartenu, dont certains plutôt étonnants, tel un sac Louis Vuitton ou une boîte de mouchoir, exposés l’un à côté de l’autre.

หลวง​ปู่​พระ​มหา​บุญ​มี​

Photo de Luang Pu Phra Mahabunmi

Sac Louis Vuitton

Proche de ce stupa, une construction dont le point culminant représente un bouton de lotus est comme déposé sur l’eau.

วัดป่าวังเลิง

L’Ubosot prend la forme d’un immense bâtiment. Si dans d’autres régions en Thaïlande, ce type de structure serait sans doute une Sala, c’est-à-dire un lieu de vie et d’enseignement, dans ce cas précis, il s’agit bel et bien d’un Ubosot, soit une salle d’ordination.

Le vaste intérieur dispose d’un parquet lustré pouvant accueillir plusieurs dizaines de fidèles tandis que le fond de la salle accueille le bouddha des lieux, d’une envergure d’environ cinq mètres.

Il est représenté effectuant la mudrā de la prise de la Terre à témoin.

Wat Pa Wang Leng

Vaste salle d’ordination et son bouddha

Wat Pa Wang Leng

Coordonnées GPS: N 16°15’13 E103°17’23

  1. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à consulter les travaux de Louis Gabaude, et en particulier ce chapitre d’un livre collectif: Louis Gabaude, « A New Phenomenon in Thai Monasteries : The Stupa-museum », in The Buddhist Monastery : a cross-cultural survey, Edited by Pierre Richard and François Lagirarde, Paris, Ecole Française d’Extrême-Orient, 2003, pp. 169-186.
Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดหงษาราม บ้านนาหาด