Wat Si Chum Lampang วัดศรีชุม ลำปาง

Le Wat Si Chum à Lampang est un monastère bouddhiste de style birman. Il fut fondé en 1892.

Parmi les temples de style birman à Lampang, le Wat Si Chum semble être le plus connu. Il a même servi de décor pour le cinéma.

Son édifice emblématique est un Viharn construit en 1901. Son architecture mélange le bois à une structure en béton. Reconstruit en 1992 à la suite d’un incendie, il était en rénovation courant 2017, la toiture et les ornements en bois nécessitant un entretien constant.

Les photos ci-dessous ne permettent donc pas d’apprécier l’édifice à sa juste mesure, lorsque ses deux toits à plusieurs niveaux se conjuguent.

En restauration (2017)

L’intérieur abrite quelques statues d’exceptions et des panneaux informatifs en thaïlandais évoquant l’histoire du Wat Si Chum et de lieux sacrés en Birmanie.

วัดศรีชุม ลำปาง

Jouxtant la porte d’enceinte du monastère, un pavillon discret abrite un bouddha en teck. Le panneau informatif précise qu’il fut sculpté en 1890.

bouddha en teck du XIXe siècle

Stupa et Ubosot

Bénéficiant d’une position centrale, le stupa bicolore protège des reliques du Bouddha. Elles sont venues de Birmanie en 1906.

Wat Si Chum Lampang

Séparé par un muret, l’Ubosot possède une toiture flamboyante.

Elle compte cinq pointes minutieusement décorées. La partie centrale s’élève sur sept niveaux. En birman, ce type de toiture est nommé Pyatthat.

Wat Si Chum Lampang

Ubosot et sa toiture de style birman

Pyatthat

La salle est sobre, sauf le plafond, joliment décoré par des motifs réalisés à l’aide de miroirs colorés.

Le bouddha principal est quant à lui un bel exemple de style birman, plus précisément du style de Mandalay. Il est installé dans une niche recouverte par des fragments de miroirs.

bouddha principal de l’Ubosot

Wat Si Chum Lampang

Ornements au plafond

Relief sur la porte d’entrée

Coordonnées GPS : N 18°17’3 E 99°29’59

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดป่าฝางวัดถ้ำสุขเกษมสวรรค์