Wat Ku Prapachai วัดกู่ประภาชัย

Aujourd’hui situé au cœur d’un monastère bouddhiste moderne, le Ku Prapachai est un vestige de l’empire khmer datant du XIIIe siècle, au nord-est de la province de Khon Kaen, près du Wat Chetiyaphum (วัดเจติยภูมิ).

Il s’agit d’ailleurs de l’un des vestiges khmers les plus au nord de la région Isan, donc logiquement l’un des plus éloignés du centre névralgique de l’empire durant la domination khmère sur la région.

Construit essentiellement à base de bloc de latérite, son architecture et sa disposition indique qu’il s’agit d’une chapelle d’hôpital, un ārogyasālā en sanskrit.

Le souverain khmer Jayavarnam VII en fit construire un total de 102, dont un certain nombre dans la région Isan.

Après restauration par le département des Beaux-arts entre 1998 et 2000, ce patrimoine est dorénavant préservé pour les générations futures.

Notez que si vous cliquez sur l’onglet ‘ārogyasālā’, au dessous de la carte, vous arriverez sur une page listant les ārogyasālā déjà répertoriés sur le site.

Ces vestiges se composent d’un Prasat (ปราสาท), soit d’une tour centrale, disposée dans une cour entourée par un mur d’enceinte dont la seule entrée est un Gopura situé en direction du soleil levant, à l’est.

วัดกู่ประภาชัย

L’Ubosot moderne du monastère et le bassin historique

Ku Prapachai

Le sanctuaire est entouré par un mur d’enceinte

ārogyasālā

Le gopura, la seule entrée vers le sanctuaire

Ku Prapachai

L’aspect intéressant de ces chapelles d’hôpitaux en Isan est qu’elles sont souvent utilisées pour des dévotions, lors de festivals ou comme simple lieu de prière, le Ku Prapachai ne dérogeant pas à cette observation, le cœur du Prasat faisant toujours office de sanctuaire.

temple khmer thaïlande

Le Prasat

Ku Prapachai

Ku Prapachai

Les habitants du village actuels sont fiers et préservent de la meilleure des manières ce lieu de culte. Ainsi, à proximité immédiate, vous trouvez un musée retraçant l’histoire du lieu et sa restauration.

Surtout, quelques objets trouvés sur place sont exposés, dont des outils et une tête de Bouddha sculptée en pierre.

Musée Isan

L’une des deux salles du musée

Tête d'un bouddha

Tête d’un bouddha

Signe de l’évolution des lieux et son changement d’influence au cours des siècles, des bouddhas en bronze et en argent ont également été retrouvés sur place et sont présentés au musée.

Comme l’indique leur physionomie, ils sont plus récents que ces vestiges khmers, entre deux et quatre siècles, car ils sont de style Lan Xang, du nom de cette ancien royaume laotien.

Coordonnées GPS: N 16°36’39 E102°55’49

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดป่าคำหัวช้างวัดป่าจันทรมณี (ภูกระแต)