Wat Phra Kaeo Kamphaeng Phet วัดพระแก้ว กำแพงเพชร

Si vous ne deviez visiter qu’un seul temple à Kamphaeng Phet, alors direction le Wat Phra Keao car il résume à lui seul l’ensemble des merveilles du parc historique de la ville.

Un mot sur le nom du temple

Vous l’aurez remarqué, il possède le même nom que le temple dans l’enceinte du palais royal à Bangkok.

Wat Phra Kaeo peut se traduire par temple du bouddha de verre/cristal. Cette dénomination est une référence directe au Bouddha d’émeraude, Phra Kaeo Marakot en thaïlandais (พระแก้วมรกต).

Image du Bouddha la plus sacrée du royaume, elle n’a pas toujours séjourné à Bangkok. Au gré des siècles, Phra Kaeo Marakot fut déplacé selon les changements de capitale et les jeux de pouvoir.

Suivant les chroniques, avant son apparition à Chiang Rai, le Bouddha d’émeraude serait passé par Kamphaeng Phet.

Lors de cette période, il aurait été installé dans l’Ubosot du Wat Phra Kaeo, d’où le nom actuel du temple qui lui fut conféré au XIXe siècle.

Sanctuaire du Pilier de la cité

On accède au Wat Phra Kaeo par le côté nord-ouest, là où siège le sanctuaire du Pilier de la cité de Kamphaeng Phet.

Lieu de culte empreint d’activité humaine, le pilier historique est abrité dans un pavillon semblable à un Prang.

Sanctuaire du Pilier de la cité

Une enceinte vaste

On pénètre dans l’enceinte du Wat Phra Kaeo dans la continuité. Au guichet, vous devrez vous procurer un billet à 100 bahts l’unité, ou 150 si vous souhaitez découvrir l’ensemble du parc historique (tarif 2017).

Le complexe s’étire sur 300 mètres environ sur un axe est-ouest.

Au total, le Wat Phra Kaeo compte trois grands stupas, plusieurs Viharn, un Ubosot, un Montop, et quelques édifices annexes dans un état précaire.

Le premier Chedi en venant depuis le guichet est effondré. Au niveau de sa base, il présente quelques éléphants reconstitués.

Wat Phra Kaeo Kamphaeng Phet

Vestiges du stupa côté ouest

Le stupa principal en forme de cloche est situé au centre de l’enceinte. C’est le mieux conservé de tous.

Des lions mythologiques, des Singh (สิงห์) ornaient autrefois sa base de plan carré.

Vue du complexe depuis le côté est

วัดพระแก้ว กำแพงเพชร

Stupa central

Wat Phra Kaeo Kamphaeng Phet

La notoriété du Wat Phra Kaeo provient surtout des trois bouddhas restaurés aux abords d’un Montop.

Confectionnés en latérite puis recouverts de stuc, ils sont l’atout charme par leur envergure et leur style : une mâchoire prononcée et des yeux plissés formant une vague. Ils dégagent un sentiment de béatitude inébranlable.

Wat Phra Kaeo Kamphaeng Phet

Wat Phra Kaeo Kamphaeng Phet

Le Wat Phra Kaeo est tel un parc bouddhique. Il est suffisamment vaste pour flâner une heure à l’ombre des ruines.

De plus, dans la continuité à l’est, n’oubliez pas d’aller découvrir le Wat Phrathat (วัดพระธาตุ), un autre temple important du Parc historique de Kamphaeng Phet.

Wat Phrathat au loin

Coordonnées GPS : N 16°29’23 E 99°30’58

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดพระสี่อิริยาบถ