Wat Wang Kham วัดวังคํา

Le Wat Wang Kham est un temple phare de la province de Kalasin. Il est situé à l’écart d’un village typique de l’Isan, au nord de Kuchinarai.

Par son organisation, il s’agit autant d’un monastère bouddhiste que d’un centre culturel en l’honneur des Phu Taï (ภูไท).

Les Phu Taï sont un peuple dont la langue se rapproche du laotien et du thaïlandais, mais avec suffisamment de différences pour former un groupe à part. Ils sont essentiellement regroupés dans les provinces de Kalasin et Mukdahan, ainsi qu’au Laos, autour de Savannakhet.

Afin de mettre à l’honneur leur culture, le temple présente quelques maisons traditionnelles et leur artisanat.

De plus, pour visiter le Wat Wang Kham, vous serez invités à porter un vêtement traditionnel. Le décor est planté !

Maison traditionnelle phu taï

Musée et chaires en bois

Le Wat Wang Kham fut fondé au tournant du XXIe siècle, avec le soutien de sa majesté Bhumibol Adulyadej (Rama IX).

Un réservoir d’eau, fruit d’un projet royal, est d’ailleurs situé à quelques kilomètres du village.

Deux édifices du Wat Wang Kham se distinguent.

Il y a d’abord l’immense Sala Kan Parian. Elle fait aussi office de musée. Divers objets et outils y sont exposés, ainsi qu’une chaire en bois.

La salle accueille également un imposant bouddha.

Salle faisant office de musée

Chaire en bois destinée à un moine

Près de ce hall, un pavillon abrite une autre chaire sculptée en bois. Elle ressemble à celle du Wat Phichit Sangkharam (วัดพิจิตรสังฆาราม), un temple dans la province voisine de Mukdahan.

La chaire du Wat Wang Kham semble néanmoins plus récente. Elle sert d’abri pour une réplique du Bouddha d’émeraude.

Architecture de Luang Prabang

L’édifice emblématique du Wat Wang Kham est un Ubosot flambant neuf entouré par un cloitre.

Il ressemble à celui du Wat Tha Khaek (วัดท่าแขก), dans la province de Loei, ou encore à celui du Wat Pa Sakdaram (วัดป่าสักดาราม), dans la province de Roi-Et.

Plus généralement, cet Ubosot est de style néo-Lan Xang car il s’agit d’une réplique moderne du Vat Xien Thong (ວັດຊຽງທອງ), le temple emblématique de Luang Prabang, au Laos.

À l’image du temple originel au Laos, l’édifice présente un arbre sur sa façade arrière. À l’opposé, sur le fronton, on reconnait le symbole de la reine Sirikit.

Wat Wang Kham

วัดวังคํา

Le rouge, le noir et le doré ont une place de choix à l’intérieur via des dessins et motifs réalisés au pochoir.

Sur l’autel central, deux bouddhas sont positionnés l’un derrière l’autre. Ils n’étaient pas encore déballés à mon passage en 2017.

Il faut savoir que l’intérieur est malheureusement interdit aux femmes. Néanmoins, l’extérieur reste l’aspect le plus marquant de cet Ubosot.

Coordonnées GPS : N 16°38’58 E 104°9’23

Temples à découvrir

Commentaires

*

พุทธสถานภูปอ