Wat Sakkawan วัดสักกวัน

Proche du Wat Phuttha Satan Phu Sing (วัดพุทธสถานภูสิงห์) et du Wat Phuttha Nimit (วัดพุทธนิมิต), à une trentaine de kilomètres au nord de la capitale provinciale Kalasin, le Wat Sakkawan est un célèbre temple de cette région aux collines verdoyantes.

Le temple des dinosaures

Logé au pied de l’une d’entre-elles, le Wat Sakkawan est renommé pour la découverte inattendue d’un moine.

Ayant aperçu en songe lors d’une séance de méditation de larges animaux au long cou, il aurait par la suite découvert des ossements, déclenchant des recherches d’envergure ayant mis au jour des squelettes de dinosaures, raison pour laquelle vous trouverez de multiples effigies de dinosaures dans la région, et surtout le musée Sirindhorn (พิพิธภัณฑ์สิรินธร) jouxtant le Wat Sakkawan, attraction touristique majeure de la province de Kalasin.

Je ne m’en suis malheureusement pas aperçu sur le moment, mais d’après Google Street View, il est possible d’accéder à un site d’excavation directement dans le monastère, à cent mètres à peine de l’escalier dans la direction sud…

Selon un panneau informatif, la majorité des squelettes et fossiles découverts dans l’enceinte ou à proximité du monastère correspondent à des sauropodes ayant vécu il y a 130 millions d’années.

Si vous trouvez également quelques statues de ces dinosaures longilignes dans son enceinte, le Wat Sakkawan est un temple calme, avec son Ubosot au bas de la colline.

Wat Sakkawan

Salle d’ordination dorée

Sauropode

Sauropode dans la nature

Colline à gravir

Pour les curieux, le monastère se poursuit alors sur la montagne. Depuis le bas de la colline, deux escaliers permettent d’accéder au sommet.

Celui que j’ai emprunté, naviguant aux milieux des rochers et des bambous, compte exactement 549 marches.

Plus au nord, le second escalier est plus court mais il s’agit essentiellement d’une rampe en métal et les marches sont plus hautes.

วัดสักกวัน

Début des 549 marches

Wat Sakkawan

L’escalier au milieu des bambous et des rochers

Wat Sakkawan

Le second escalier en métal, plus raide que le précédent

Escalier métal

วัดพุทธสถานภูสิงห์

Vue sur l’escalier du temple voisin, le Wat Phuttha Satan Phu Sing

Au sommet, quelques pavillons et un Chedi blanc sont nichés au milieu de la végétation, un lieu paisible que les moines fréquentent pour méditer.

Wat Sakkawan

Chedi blanc au sommet de la colline

Cette colline offre également un joli panorama.

Depuis un point de vue au dessus d’une falaise, vous serez aux premières loges pour observer les plaines rizicoles, une partie du lac de Lam Pao (ลำปาว), alors que le musée Sirindhorn précédemment évoqué se trouve juste en dessous.

ลำปาว

Panorama sur les rizières au sud. Au loin, le lac Lam Pao

Coordonnées GPS: N 16°41’44 E103°31’28

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดพุทธสถานภูสิงห์วัดสว่างหัวนาคำ