Wat Ku Tao วัดกู่เต้า

Au nord du centre-ville de Chiang Mai, au milieu de ruelles peu fréquentés par les touristes, le Wat Ku Tao, officiellement le Wat Welu Wanaram (วัดเวฬุวนาราม), est un monastère possédant un stupa atypique.

Ce Chedi prend la forme de sphère empilées les unes sur les autres. Par leur ressemblance avec des pastèques, il a été nommé Ku Tao, le terme Tao (เต้า) étant un dérivé du mot pastèque. Cette singularité stylistique a également donné son nom alternatif au monastère : Wat Ku Tao.

Des ornements en bas-reliefs sur le haut de la structure et des niches au niveau de chaque pastèque complètent la description de cet étonnant stupa.

Wat Ku Tao

Le célèbre stupa bulbeux

Wat Ku Tao

Le panneau informatif ne précise pas sa date d’édification mais évoque le célèbre roi Bayinnaung (พระ​เจ้า​บุเรงนอง) et son fils Saravadi (เจ้า​ฟ้า​สารวดี), un prince birman de la fin du XVIe siècle ayant régné sur Chiang Mai et dont les reliques seraient entreposées dans ce Chedi.

Par son aspect bulbeux, son envergure, sa sacralité et son ancienneté, il s’agit assurément de l’un des stupas les plus originaux, non seulement à Chiang Mai, mais de toute la Thaïlande.

Le reste du monastère se compose essentiellement autour d’un immense Viharn moderne et son toit à cinq niveaux, mais malheureusement souvent fermé.

Wat Ku Tao

De nos jours, les influences birmanes sont toujours perceptibles au Wat Ku Tao, à travers par exemple les habits des moines, plus sombre que les robes monastiques orangers des bonzes thaïlandais, mais aussi par quelques détails architecturaux, tel cet édifice excentré et son toit doré à multiples niveaux.

Wat Ku Tao

Toiture de style birman

Coordonnées GPS: N 18°48’9 E 98°59’18

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเชียงมั่นวัดแสนฝาง